Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 11:35

(16/11/2011)

Une proposition de loi au Congrès américain entend donner un soutien à Israël en cas d'attaque sur l'Iran.
Comme Obama ne fait rien, le Congrès essaie de compenser. C'est toujours ça!


(15/11/2011)

Les chancelleries turque, française, allemande excluent l'intervention armée contre Téhéran. La GB l'écarte pour le moment sans l'exclure totalement, la Chine et la Russie refusent toute nouvelle sanction à l'ONU, mais à part ça Obama dit : "Le monde est uni face à l'Iran". C'est comique qu'il aurait dû être cet Obama, pas président.


(14/11/2011)

3ans après sa dernière visite, Lady Gaga donnera un concert en Israël, au stade de Petah Tikva.


Baisse des prix de l'immobilier dans tout Israël. Ce n'est pas tant le "mouvement des tentes" qui a fait la différence, ce serait plutôt la crise mondiale. Mais ces chiffres sont à apprécier sur l'année. Auquel cas tout n'est pas si clair.


Suite à "l'erreur technique" survenue chez Standard and poors qui a coûté un instant son triple A à la France, Bruelles veut fixer de nouvelles règles, plus contraignantes pour les agences de notation.


Les trois otages français au Yémen ont été libérés. Visiblement la France aurait payé une rançon s'élevant à plusieurs millions. Mais aucun terroriste yéménite ou arabe en prison en France n'a été libéré.


(13/11/2011)

Israël a commémoré la mort d'Itzhak Rabin sur la place Rabin à Tel Aviv, comme chaque année. C'était prévu pour la semaine dernière, mais les prévisions météo ont fait repoussé l'événement. Et finalement samedi dernier, il n'a pas plu.


Barack Obama a déclaré s'être entendu avec la Russie et la Chine pour s'assurer ensemble que l'Iran respecte ses engagements. Obama fait passer ça pour une avancée. La Russie et la Chine se sont pourtant déjà opposés à de nouvelles sanctions. Je vais vraiment finir par croire qu'Obama vit au pays des merveilles. Est-il naïf à ce point? Le combat contre un Iran avec une arme nucléaire vient donc de perdre encore 2 mois. Bravo Obama!


Un blogueur américain qui ne mérite pas qu'on lui fasse plus de pub affirme que le Mossad, aidé par l'opposition locale, serait à l'origine de l'explosion qui a fait au moins 17 morts dans une base militaire iranienne. Ce genre d'information est évidemment impossible à vérifier. Ce bloggueur prend un air de dénonciation de l'acte ... si c'est vraiment le Mossad, au contraire, il faut le féliciter. Retarder ou empêcher un Iran nucléaire est un acte de bravoure qui sauvera des milliers voire des millions de vie. Ce bloggueur devrait regarder un peu 24 heures chrono, ça lui ferait du bien.


Netanyahou repousse le débat sur la nouvelle loi de nomination des juges de la Cour sûprême. Est-ce qu'il y a un sujet où Netanyahou ne recule pas?

Repost 0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 10:47

Par Misha Uzan


(13/11/2011)

Israël a commémoré la mort d'Itzhak Rabin sur la place Rabin à Tel Aviv, comme chaque année. C'était prévu pour la semaine dernière, mais les prévisions météo ont fait repoussé l'événement. Et finalement samedi dernier, il n'a pas plu.


Barack Obama a déclaré s'être entendu avec la Russie et la Chine pour s'assurer ensemble que l'Iran respecte ses engagements. Obama fait passer ça pour une avancée. La Russie et la Chine se sont pourtant déjà opposés à de nouvelles sanctions. Je vais vraiment finir par croire qu'Obama vit au pays des merveilles. Est-il naïf à ce point? Le combat contre un Iran avec une arme nucléaire vient donc de perdre encore 2 mois. Bravo Obama!


Un blogueur américain qui ne mérite pas qu'on lui fasse plus de pub affirme que le Mossad, aidé par l'opposition locale, serait à l'origine de l'explosion qui a fait au moins 17 morts dans une base militaire iranienne. Ce genre d'information est évidemment impossible à vérifier. Ce bloggueur prend un air de dénonciation de l'acte ... si c'est vraiment le Mossad, au contraire, il faut le féliciter. Retarder ou empêcher un Iran nucléaire est un acte de bravoure qui sauvera des milliers voire des millions de vie. Ce bloggueur devrait regarder un peu 24 heures chrono, ça lui ferait du bien.


Netanyahou repousse le débat sur la nouvelle loi de nomination des juges de la Cour sûprême. Est-ce qu'il y a un sujet où Netanyahou ne recule pas?

(12/11/2011)

La mer morte éliminée. Qualifiée dans les 10 premiers, elle ne fera pas partie des 7 nouvelles merveilles du monde


15 morts dans une explosion dns une base militaire en Iran. Simple coïncidence, coup de services secrets ou conséquences du programme nucléraire iranien?


(11/11/2011)

C'est une date un peu spéciale aujourd'hui. Trois fois 11. La prochaine ce sera le 12/12/12.


La Grèce a enfin son nouveau premier ministre, l'ancien président de la BCE Lucas Papademos. Si on traduit son nom en franco-grec, ça donne papa du peuple, c'est pas mal. On pourrait aussi traduire, pas pas du peuple, c'est-à-dire pas du tout du peuple. On verra d'abord s'il sort la Grèce de la crise.


L'UMP parle de retour de la loi Pasqua de 1993 sur la nationalité. La Droite populaire l'avait proposé l'an dernier. Sans résultat. Cette fois-ci ça fait encore scandale. Il ne s'agit pourtant que de demander à un individu de parents étrangers et qui a vécu en France au moins 5 ans, d'avoir à demander la nationalité française à ses 18 ans, et non pas, comme c'est le cas actuellement, de la recevoir automatiquement. C'est plutôt la législation actuelle qui est une entorse à la citoyenneté me semble-t-il. En vérité la France pratique tout en même temps : le droit du sol si on naît sur le territoire français, le droit du sang si un des deux parents est français, et puis le droit de séjour en passant 5 ans en France.


Une "erreur technique" de l'agence Standard & Poor's qui supprimait son triple A à la France, a fait paniquer les marchés. Tout est rétabli avec le démenti annoncé rapidement mais le gouvernement français s'est énervé et mènera son enquête. Ca va encore chauffer.


Ellen Johnson Sirleaf est réélue au Libéria avec 90.8% des voix. Il ne s'agit pas du vote typique d'une dictature africaine, mais d'un 2e tour où le second a boycotté le scrutin. Reste tout de même que des affrontements violents ont eu lieu, et peut-être des irrégularités. Danger pour le Libéria qui a connu la guerre tribale de 1989 à 2003.


(10/11/2011)

7 ans de prison pour Moshe Katsav, l'ancien président de l'Etat d'Israël. Le verdict de la Cour d'appel est tombé. Un président en prison, ça fait mal!


Un porte-parole américain réagit aux propos d'Obama sur Netanyahou. Il parle pour ne rien dire, il ne sait pas où se mettre. Obama a fait une nouvelle connerie, que faire?


Echec de l'AP. Abou Mazen n'a pas obtenu le vote d'au moins 9 Etats au conseil de sécurité. Il n'obtiendra pas à l'ONU ce qu'il a obtenu à l'Unesco. Il entend maintenant faire pression sur d'autres organisations. Abou Mazen a pourtant eu l'occasion de parvenir à un véritable Etat dans ses négociations avec Ehoud Olmert en 2008, mais il a insisté à nouveau pour avoir des millions d'Arabes qui pénètrent en Israël, ceux qu'on appelle les "réfugiés". Ne pouvait-il pas les accueillir dans son futur Etat? Non, il cherche bien autre chose.


(9/11/2011)

Les services secrets israéliens renforcent leur coopération avec Chypre. L'accord intervient dans un rapprochement avec l'île, dont la moitié est occupée par la Turquie. Les relations entre la Turquie et Israël se sont dégradées depuis plusieurs années déjà. J'avais moi-même préconisé le renversement de l'alliance en 2008 avant qu'il n'intervienne.


Le ton monte en France, en GB, et même en Russie contre le programme nucléaire de l'Iran. Les européens réclament un renforcement des sanctions, Juppé parle de saisir le conseil de sécurité de l'ONU.
C'est plutôt amusant. Ils ont l'air de découvrir le pot aux roses. Mais l'Iran n'a pas cessé son programme avec les sanctions précédentes, alors pourquoi maintenant?


Mayanne Almaliach devient la première femme officier de l'équipe chargée de la sécurité à la Knesset, le parlement israélien.


Cette fois c'est la fin. Après 20 ans de carrière en politique, et 10 ans à la tête du pays, Silvio Berlusconi démissionne. Il a lui-même confirmé cette annonce hier soir.


(8/11/2011)

Sarkozy progresse selon un sondage Ifop. Marine Le Pen aussi. Mais Hollande reste encore loin devant. On peut le comprendre, malgré les déboires de l'Europe, Sarkozy s'est montré actif et entreprenant pendant la crise, Hollande a l'air tétanisé.

Sources : walla.co.il, Jpost, Ynet, Haaretz, Maariv, Israël Hayom, msn.co.il, Aroutz 7, NY Post, L'Express, Le Monde, Figaro, etc.

Repost 0
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 16:25


(8/11/2011)

L'Italie dans la tourmente de la crise. Berlusconi est lâché par Umberto Bossi, le chef de la ligue du nord. La BCE et le FMI font pression pour que l'Italie adopte elle aussi, un plan de rigueur.


Sarkozy traite Netanyahou de "menteur", "je ne peux plus le voir" révèle site "Arrêt ur images". Obama rajoute "oui mais moi je dois traiter avec lui tous les jours". Au-delà de la personne de Netanyahou, on peut se demander, qui est le menteur, celui qui devait s'abstenir à l'Unesco et qui a voté "oui"? Celui qui a dit qu'il était "un ami d'Israël" et qui lui plante un coup de couteau de plus?


En conséquence de la crise, les économistes prévoient une baisse des taux d'intérêt dans les pays emergents. Pour relancer leur croissance qui commence, elle aussi, à s'amenuiser.


Motorola, détenu aujourd'hui par Google, réussit à faire interdire temporairement l'I-phone et l'I-pad en Allemagne pour usurpation de brevets. La guerre des brevets s'intensifie.


Le boxeur John Fraizer, champion du monde poids lourds 70-73 et grand rival de Muhammad Ali, est décédé d'un cancer à l'âge de 67 ans.

Conrad Murray, quant à lui, le médecin de Mickael Jackson, a été reconnu coupable d'homicide involontaire pour la mort du roi de la pop.


(7/11/2011)

L'I-phone 4S est arrivé en Israël.


Annonce d'un plan d'austérité en France et nouveau gouvernement en route en Grèce. Mouais. Est-ce que ça mène bien quelque part tout cela?


Israël.6h55. Après l'annonce de grève ce matin, nouvelle annonce : la grève durera jusqu'à 10h00. Une grève de 4h, de 6h à 10h, et annoncée à la dernière minute. C'est n'importe quoi. Que sont censés faire les employés forcés de rester chez eux? Regarder les infos toutes les 10 minutes et attendre les décisions? Personne ne les paie pour ça. En Israël, on a une curieuse façon de faire la grève.


Ahmadinejad réitère : "rien ne pourra empêcher la fin d'Israël". Il n'en a pas un peu marre de répéter la même chose?


Israël.6h19. Grève générale en Israël. Depuis 6h00 ce matin, transports, bureaux gouvernementaux, compagnies nationales, hôpitaux, banques qui se joignent au mouvement seront en grève aujourd'hui pour protester contre le statut des petits travailleurs. Jusque dans la nuit rien n'était encore sûr. Aussi les travailleurs dont les bureaux ferment ont dû se lever ce matin et vérifier ce qu'il en était. Ils n'ont même pas pu faire la grasse mat'. Israël est un pays de fous où l'on travaille trop.


(6/11/2011)

Les sites internet de Tsahal, du Mossad et du Shabak ont été attaqués ce dimanche, il y a deux jours une vidéo sur You Tube d'une organisation appelée Anonymous, menaçait de s'en prendre à des sites officiels israéliens. Israël est aussi constamment victime du terrorisme informatique.
Pendant ce temps, le ministre de la défense Ehoud Barak augmente le salaire minimum des soldats. Une mesure plus symbolique qu'autre chose. Ce serait plutôt une réforme du recrutement qu'il faudrait réussir à faire passer.


Un suspect a été arrêté deux semaines après l'attentat au couteau survenu à Jérusalem.


La parlemantaire israélienne Hanin Zoabi a été crié sa haine d'Israël dans une conférence internationale en Afrique du sud. La conférence a pour but de déterminer si Israël pratique l'apartheid. L'organisation a demandé à l'Etat d'Israël d'envoyer des représentants. Le gouvernement a préféré ne pas répondre à une telle démagogie, alors Zoabi s'est portée volontaire. Zoabi se définit comme arabe, a participé à une flotille pour Gaza, et on ne l'entend pas s'en prendre à des Etats "arabes" selon leur constitution. Mais à part ça c'est Israël qui est raciste. Zoabi n'est pas vraiment une énigme, ses idées correspndent tout à fait à la pensée nationaliste arabe.


Le conseil des ministres israélien a autorisé la proposition de loi visant à modifier la nomination des juges de la Cour Suprême. Une proposition soutenue par Israël Beitenou et à laquelle s'oppose Kadima.


(5/11/2011)

Abou Mazen a rencontré aujourd'hui d'anciens terroristes libérés par Israël dans l'accord Shalit. Il leur a promis de nouvelles maisons. Il devrait leur donner une médaille pendant qu'il y est, si ça n'est pas déjà fait.


En Grèce, Papandréou obtient finalement la confiance du Parlement avec une courte majorité et devrait pouvoir ratifier l'accord de désendettement du pays. LA Grèce et l'UE sortent-elles de la crise pour autant?


Des diplomates de l'AIEA annoncent qu'il existe des preuves que l'Iran a construit un modèle informatique de bombe atomique. Ces experts annoncent toujours des choses que tout le monde sait. Mais, s'ils ont des preuves...

Sources : walla.co.il, Jpost, Ynet, Haaretz, Maariv, Israël Hayom, msn.co.il, Aroutz 7, NY Post, L'Express, Le Monde, Figaro, etc.

Repost 0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 07:53

Par Misha Uzan.


(4/11/2011)

Dans sa lutte contre l'insécurité routière, l'Etat d'Israël prévoit d'augmenter de 50 à 150% les amendes faites aux automobilistes. Ceci ne devrait rien changer aux problèmes structurels et comportementaux sur la route : le piéton est très discipliné en Israël, les automobilistes beaucoup moins.


Tsahal redoute des missiles anti-aériens provenant de Lybie. On se souvient que c'est un Grad lybien qui a fait débuté les violences du week end dernier. Ceux qui pensent qu'on se fait peur pour rien au sujet des armes en Lybie (propos tenu par Mathieu Guidère, islamologue à l'université de Toulouse, dans l'émission Mots Croisés du 1er novembre, sur France 2), feraient bien de venir dans le sud d'Israël. L'Europe, peut-être, n'a rien à craindre de ces missiles à courte portée, mais les autres?


Les Etats-Unis parlent de poursuites des pressions contre l'Iran. Meïr Dagan, ancien chef du mossad, critique le gouvernement Netanyahou, parle d'un recours à la force comme dernière alternative contre l'Iran, et fait comprendre qu'il ne le soutient pas actuellement. Dans l'émission Mots croiséssur France 2 en début de semaine, sans que personne ne l'ait relevé, Hubert Védrine affirme, en parlant de la Syrie, que les "pressions ne mènent généralement nulle part dans ces cas-là". Ce mot lui aurait-il échappé? Les pressions sur l'Iran ne serviraient donc à rien M. Védrine? Ce n'est pas le discours que vous tenez habituellement.


La nouvelle flotille pour Gaza devrait arriver aujourd'hui. Qui encore, a payé pour cette absurdité? Papandréou en Grèce annonce l'annulation du référendum, l'Euro ne se relève pas, l'UE ne sort pas de la crise mais elle continue de financer les yeux fermés des mouvements de soutien à des terroristes. Comme si elle avait de l'argent à jeter par la fenêtre.


 Itzhak Rabin, 16e anniversaire de sa mort : il y aurait peut-être eu un 2e tireur. Une enquête est demandée.


La GB et la France prévoieraient de s'opposer à l'entrée d'un "Etat de Palestine" au Conseil de sécurité. Rien de nouveau sur ce plan. Mais peut-on pleinement faire confiance à la France après son revirement à l'UNESCO?


Un sondage aux Etats-Unis affirme que 15% des Américains ont des préjugés antisémites. 19% d'entre eux penseraient que les Juifs ont trop de pouvoir. Ce type de sondage est très contestable sur le plan sociologique, mais c'est toujours une indication.


(3/11/2011)

Le journal Le Monde relate l'invasion de la page Facebook de Charlie Hebdoaprès l'attentat qui s'en est pris aux locaux du journal. Les commentaires sont postés par des musulmans qui continuent de s'en prendre au journal. Autant dire qu'ils ne valent pas la peine d'être lus tellement ils sont affligeants. Retenons tout de même celui-ci : "Si vous parlez de la liberté, alors pensez à ce que ça fait si je caricature Jésus". Mais où vit celui qui a écrit cette idiotie? Il y a longtemps que Jésus a été caricaturé, et pas seulement parCharlie Hebdo. Mais tout le monde s'en fout, on ne fait pas d'attentat pour autant.


Des musulmans ont défilé en Suisse pour protester contre les "discriminations" en portant une étoile jaune sur laquelle ils ont inscrit "Muslim". On tombe très bas dans la victimisation et la concurrence victimaire. Mis à part le fait que le statut des musulmans aujourd'hui dans n'importe quel pays et celui des juifs pendant la guerre n'est absolument pas comparable, ils auraient au moins pu porter un croissant jaune, et non pas une étoile. C'eut été plus fin.


David Morg n'a pas supporté la douleur. 6 mois après avoir perdu son fils dans un attentat à Tel Aviv, il a mis fin à ses jours. Dans une lettre il a écrit : "Désolé, je n'en pouvais plus". Paix à son âme.


Le magazine Cosmopolitain invite les femmes à une journée sans orgasme simulé. Bientôt on nous fera la journée sans musique, la journée sans marcher, sans Nutella, ou sans aller aux toilettes. On ne sait plus quoi inventer.


Tsahal se prépare à appréhender une nouvelle flotille. Une fois de plus certains témoignent de leur obsession anti-israélienne. Je n'ai pas vu de flotille arriver en Syrie...


Nouvel exercice dans le Goush Dan (la région de Tel Aviv) : une alarme devrait sonner à 10.05 précises. Israël est un pays qui se prépare et tente de prévenir plutôt que de guérir. D'autres préfèrent faire tuer leurs sembables pour attirer les médias, comment ne pas voir deux mondes radicalement différents?


(2/11/2011)

Une fois de plus, rien sans les "réfugiés" arabes. Dans les révélations de son livre, Condoleeza Rice précise comment, face à l'offre mirobolante d'Ehoud Olmert à Abbas en 2008, ce dernier a tout de suite voulu négocier sur le retour des "réfugiés", ces Arabes partis ou déplacés pendant la guerre d'indépendance d'Israël. Olmert lui offrait tout le reste et plus encore. Mais Abbas voulait des millions d'Arabes en Israël, pas dans son Etat à lui. Comme c'est curieux. Abbas ne serait-il pas le fils politique d'Arafat?

(1/11/2011)

Le juge Goldstone défend à nouveau Israël : "rien en Israël n'est assimilable à un appartheid". Qu'on ne dise pas qu'il fut l'objet de pressions pour dire une telle banalité. Evidemment qu'il n'y a pas d'apartheid en Israël. Ce genre de discussions bidon nuit aux vrais débats, on passe son temps à défendre Israël contre des accusations fallacieuses, et on ne prend pas assez de temps à se poser les bonnes questions.


Dans son dernier livre, Condoleeza Rice raconte son étonnement devant l'ampleur des concessions qu'Ehoud Olmert, ancien premier ministre israélien, était prêt à faire pour parvenir à un accord de paix avec l'AP. Elle ne fait que confirmer ce qu'on savait déjà et donne des arguments à la droite israélienne, à savoir : on a tout essayé avec l'AP mais ils ne veulent pas une paix qui passe par un Etat, ils veulent "un Etat sans la paix", comme l'a dit Netanyahou dans son discours à l'ONU en septembre. On finira sans doute par dire : "Netanyahou was right" (Netanyahou avait raison).


Nahoum Menver : l'Israélien qui a vendu des documents sur des armes chimiques à l'Iran a été libéré de prison après 14 ans et demi de détention, un an et demi avant la date prévue. La sécurité du pays a estimé qu'il ne représentait plus un danger. Il lui est toutefois interdit de quitter le pays et de communiquer avec l'étranger pour le moment.


La Knesset est entrée en campagne pour soutenir la candidature de la mer morte dans la compétition pour les 7 merveilles du monde. Menacée de disparition par la sécheresse, la mer morte risque de réellement mourir si de grands travaux d'envergure, coûteux, ne sont pas menés pour la ravitailler ... en eau oui.


Un fleuriste juif de New York, a eu des échanges épistolaires avec Muammar Khadafi pendant des années, révèle le NY Post. Cette année il a tenté de le convaincre de ne pas massacrer sa propre population. Il n'a pas eu de réponse.


Abou Mazen à la télévision égyptienne : "L'enlèvement de Gilad Shalit était une bonne chose" (traduit par Memri.tv et diffusé sur nana10). Mais pourquoi ne dit-il pas ça sur France 2 ou sur CNN? Et en anglais?
A noter aussi les propos de la présentatrice, qui pense qu'user de la force est la meilleure des solutions.


(31/10/2011)


Les Etats-Unis ont gelé leur financement de l'UNESCO. 22%, rien que ça! Enfin une décision courageuse. A quand une cessation totale de financement de l'ONU? Cet organe qui donne une tribune à toutes les dictatures du monde, majoritaires qui plus est!
Notons toutefois qu'une loi fut votée aux Etats-Unis obligeant Obama à suspendre le financement de l'UNESCO. Mais le représentant des Etats-Unis y siégera toujours. Obama n'a donc pas voulu aller plus loin que la loi et marquer vraiment le coup. Aurait-il vraiment agi ainsi s'il n'y avait pas été forcé par le Congrès?

Un mandat d'arrêt a été lancé en Tunisie contre la femme de Yasser Arafat pour ... corruption. Ca fait penser que les Arabes de Judée-Samarie et de Gaza n'ont pas fait leur "révolution" anti-corruption contre Arafat. A moins que ce ne soit l'élection du Hamas à Gaza en 2005.


Herman Cain, candidat à l'investiture républicaine aux USA, a confirmé qu'il avait été accusé d'harcèlement sexuel lorsqu'il dirigeait la National Restaurant Association. Evidemment il a également indiqué que ces accusations n'avaient aucun fondement et n'avaient mené nulle part. Herman Cain poursuit sa route entre Perry et Romney en bonne position.


Pas de cessez-le-feu. Encore 2 roquettes sont tombées dans le sud d'Israël. 1 a été éliminé par le dôme de fer de Beer Sheva.

"L'Autorité palestinienne" entre à l'Unesco avec les voix de 107 Etats contre 14. Ce n'est pas très étonnant. L'Unesco a montré plusieurs fois un pro-arabisme absolument délirant. En témoignent les décisions de l'UNESCO concernant Jérusalem. Voir sur ce point notre blog-notes du 21 juillet 2011

 

 

Sources : walla.co.il, Jpost, Ynet, Haaretz, Maariv, Israël Hayom, msn.co.il, Aroutz 7, NY Post, etc.

Reproduction autorisée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 

© Misha Uzan pour www.mishauzan.com

Repost 0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 08:08

  

Par Misha Uzan



(30/10/2011)

 

- Un professeur d'université américain et musulman crie "A mort Israël". C'est arrivé la semaine dernière à l'université Kant, aux Etats-Unis, lors de la visite d'Ismaël Haledi, lui-même musulman, Israélien appartenant à la communauté bédouine, diplomate et conseiller du ministre israélien des Affaires étrangères : Avigdor Lieberman.

Une fois de plus on constate que les diplômes ne sont pas nécessairement une preuve d'intelligence.

 

- C'est officiel, le parti Ennahada en Tunisie, a remporté 41% des voix et sort donc en position plus que favorable pour la rédaction de la constitution. A cette annonce, à nouveau des Tunisiens laïcs ont manifesté là où les révoltes contre Ben Ali avaient commencé. Ils ont crié "La révolution est à nous et personne ne pourra nous la prendre." Quoiqu'on puisse penser de ce genre de slogan, on est bien obligé de leur répondre "Ben si!".

A noter également que les Tunisiens de la diaspora, notamment en France, ont eux aussi plébiscité le parti islamiste à 40%. Ca promet!

- 1 mort à Ashkelon. Ami Moshe, 56 ans, est décédé des suites de ses blessures, après la chute d'une roquette. Si on se fie à l'accord Shalit, Tsahal doit donc tuer 1027 terroristes en échange. 1 contre 1027.


- L'Egypte a annoncé avoir obtenu un cessez-le-feu entre Israël et les groupes terroristes de la bande de Gaza. Un cessez-le-feu de plus ou de moins ... dans un mois le sud devra encore courir aux abris. Le statu quo des roquettes.
Pour le moment, le cessez-le feu n'a pas été appliqué. Des tirs ont eu lieu encore ce matin.

- Pour la première fois, le dôme de fer, a buggé. Si même ça, ça ne marche plus...
Il a néanmoins arrêté deux tirs de roquettes ce matin. Les autres sont tombés sur un territoire vide.


(29/10/2011)

-
Alerte !!! 30 roquettes et trois mortiers sont tombés dans le sud d'Israël ce samedi, jusqu'à Ashdod. 2 personnes ont été blessées à Ashkelon. Le Jihad islamique a revendiqué les tirs. Quand c'est pas l'un, c'est l'autre !!! La situation pourrait empirer dans les prochains jours. Tout a commencé trois jours plus tôt, avec un Grad importé de Lybie. Premières conséquences de la "révolution" de Lybie.
 

- 20 personnes ont défilé samedi soir contre la vie chère. Le mouvement de protestation tente de reprendre. On annonce que Shimon Peres, le président de l'Etat, dans un discours dimanche, devrait appeler les Haredim (ultra-orthodoxes) à aller travailler, à changer leur mode de vie aux frais de l'Etat et des dons.


- Le boycott d'Israël s'invite jusqu'en Australie. Des militants pro-arabes ont manifesté devant la chaîne israélienne Max Brenner en distribuant du chocolat à ceux qui boycotteraient les produits israéliens. Les députés australiens ont répondu en mangeant du chocolat Max Brenner. Ils ont raison ces députés. Je leur conseille aussi le salé, le sandwich au thon en particulier, ou les sushis-tortillas.


- Tsahal a éliminé 5 terroristes responsables du Grad tiré il y a 3 jours sur Ashkelon. A Gaza ils crient vengeance.Ils ont subitement oublié le Grad tiré 3 jours plus tôt. Les Gazaouis pensaient-ils être irresponsables quels que soient leurs actes, ou bien pensent-ils qu'un dhimmi n'a pas à se défendre? Un peu des deux sans doute.

- 33 députés américains protestent contre la remise en liberté de terroristes par Israël, échangés contre Gilad Shalit. Selon eux, ils mettent également en danger les Etats-Unis.

- 15 islamistes arrêtés en Serbie, suite à l'attaque de l'ambassade américaine en Bosnie.

(28/10/2011)

- 36 morts ce vendredi en Syrie, pour changer. Mais Bassar a encore de la marge, son père a fait plus de morts... et personne ne l'a renversé.


- Une nouvelle manifestation contre la vie chère est prévue en Israël samedi soir, presque deux mois après la dernière, et un mois après la publication du rapport Trachtenberg.

- La tombe du milliardaire Samy Ofer à Tel Aviv, a été saccagée. On ignore l'identité des coupables.

(27/10/2011)

- Les 25 prisonniers égyptiens ont été libérés en échange d'Ilan Grapel, arrivé en Israël en fin d'après-midi. Est-il encore intelligent d'aller en Egypte?


- Un Grad est tombé cette nuit sur Ashkelon, dans le sud d'Israël. L'engin viendrait de Lybie. Ca n'a pas trainé. Une fois encore le Hamas prouve sa volonté de faire la paix.

- Le concept de la série comique israélienne "Ha haïm ze lo a kol" (La vie ça n'est pas tout), a été vendu pour une adaptation aux Etats-Unis


(26/10/2011)

 
- En Tunisie des laïcs manifestent au cri de "non au vol de nos élections" et "non à l'islam fasciste". Des laïcs courageux, mais visiblement trop peu nombreux. Si les islamistes gagnent en Tunisie, peut-on s'attendre à autre chose en Egypte et en Lybie?


- Eldad Yaniv, le leader de la "gauche nationale", un mouvement qui a soutenu la "révolte des tentes" cet été en Israël, prévoit de créer un nouveau parti politique : Eretz Hadasha (Nouveau pays)

 

Toutes les informations sont tirées de la presse, papier ou internet, en hébreu et en anglais principalement.

Sources : walla.co.il, Jpost, Ynet, Haaretz, Maariv, Israël Hayom, msn.co.il, Aroutz 7, NY Post, etc.

Reproduction autorisée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 

© Misha Uzan pour www.mishauzan.com

 

Repost 0
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 12:29

Ces articles ont été écrits pour la newsletter et le site www.israel-infos.net.

Pour des raisons techniques, la newsletter n'a pas pu paraître le 8 août.

Avec autorisation nous les reproduisons 15 jours plus tard, le 23 août.

La date du 8 aout ci-dessus correspond à la date où ils auraient dû paraître. La magie de l'informatique fait que nous pouvons changer la date à notre guise.

 

Une vieille synagogue d’Italie

 

Italie.jpgUne ancienne synagogue transformée en église, retrouve ses anciennes origines.

Depuis plus de 800 ans la luxueuse synagogue de la ville portuaire de Molfetta a attendu le retour des fidèles juifs, mais l’Eglise catholique n’a pas abandonné facilement ce qu’elle s’est appropriée au Moyen-âge.

 

La synagogue Scuola Nuova a réouvert ses portes il y a six ans grâce au professeur Francesco Lotoro. Converti au judaïsme avec sa femme, il lui manquait un lieu pour prier. C’est comme ça qu’il a appris qu’une église abandonnée fut à l’origine une synagogue. Remplie d’œuvres chrétiennes uniques du Moyen-âge, Lotoro dut lutter pour en faire une synagogue. Aujourd’hui les symboles juifs cohabitent avec les chrétiens, une cloche avec une étoile de David par exemple.

 

Avraham Zhilo, juif né dans la région, fournit un témoignage personnel de la transformation du site. Selon lui des pratiques juives se seraient poursuivies dans cette église, discrètement, notamment grâce à un prêtre converti de force au christianisme, qui serait retourné au judaïsme. Devenir prêtre aurait été une bonne couverture pour des convertis de force.

 

A partir du 13e siècle, les juifs ont connu des difficultés dans la région. Officiellement depuis 1510, ils ont été forcés de choisir entre le baptême ou l’expulsion. La plupart ont immigré à Thessalonique ou à Corfou.

 

Aujourd’hui l’évêque de Tirani a donné sa bénédiction à la nouvelle synagogue. Des cérémonies y sont organisées régulièrement même si les fidèles sont peu nombreux dans cette région très catholique, une quinzaine de familles seulement. A deux minutes de là, une autre église servait aussi de synagogue au Moyen-âge. La rue parallèle est appelée ‘’La rue des juifs’’, encore aujourd’hui. Un plan prévoit une future yéshiva, un centre de musique juive et d’autres institutions, mais aucune pierre n’a encore été posée.

 

 

Un bébé de Gaza sauvé par Israël

 

Des médecins israéliens ont sauvé un bébé palestinien dans un hôpital israélien. Âgé de sept mois le petit Odai Al-Kafarna était né avec un trou dans le cœur, l’empêchant de battre efficacement. Odai a été amené en Israël depuis Gaza pour subir une opération à cœur ouvert, rapporte theworld.org.

 

Sans intervention il n’aurait pas survécu. A présent, non seulement il est vivant mais il pourra aussi vivre tout à fait normalement, rapporte Jeffrey Godwin, médecin tanzanien en formation de trois ans en Israël avec l’Association Sauver le cœur d’un enfant.

 

Basée en Israël, l’organisation a sauvé plus de 2600 enfants atteints de malformations cardiaques congénitales dans 36 pays dont l'Irak, la Jordanie, le Soudan ou dans les territoires gouvernés par l’AP. Israël délivre également chaque année des permis à plus de 10.000 Palestiniens de la bande de Gaza pour leur permettre d'obtenir des soins médicaux dans des hôpitaux israéliens


La grand-mère du petit Odai, qui a accompagné son petit-fils a déclaré ‘’les gens sont bons. Des gens ordinaires sont bons partout. Nous n'avons pas de problèmes avec eux.’’ A son retour une fête a été organisée pour le petit. ‘’J'espère que c'est un bon signe pour la paix" a déclaré Mahmoud al-Kafarna, le grand-père d’Odai. "Peut-être qu’une famille comme la nôtre pourra un jour aller visiter un parent malade dans un hôpital israélien. Et peut-être, les relations entre Palestiniens et Israéliens, finalement, reviendront à la normale. C'est ce que nous désirons’’ a-t-il ajouté.

 

 

 

Hôtel 5 étoiles à Gaza

 

Un hôtel 5 étoiles a ouvert à Gaza. Sols en marbre, cinq restaurants de luxe, café surplombant la plage, chambres ornées de métal, téléviseurs à écran plat, grands lits et vues sur la mer font son charme.

 

Mais seules 80 des 222 chambres sont disponibles en raison du manque de demande. Par ailleurs les femmes ne peuvent pas nager dans la piscine et l’alcool est interdit, Hamas oblige.

 

Toutefois la société d’investissement Padico, détenue par le milliardaire Munib al-Masri, a décidé d’ouvrir l’hôtel en espérant récupérer au moins une partie des coûts et reste optimiste.

 

Padico a commencé la construction de l'hôtel en 1998, une époque optimiste pour la bande de Gaza. Les Palestiniens avaient signé des accords intérimaires de paix avec Israël, et un accord final pour mettre fin à des décennies de conflit semblait être à portée de main. Mais la région s’est effondrée dans la violence en 2001. La coquille de l'hôtel était pourtant en place dès 2006. Mais il a ensuite été gravement endommagé lors des affrontements entre le Fatah et le Hamas. Avec la prise du pouvoir par le Hamas et le blocus d’Israël et de l’Egypte, la société a eu des difficultés à faire parvenir les matériaux nécessaires à la construction. Il a encore été touché par des bombardements en 2008. Puis avec l’allègement du blocus, les constructions ont repris et l’hôtel a été achevé en juillet dernier.

 

Un officiel parlant sous condition d'anonymat a déclaré que l’hôtel serait testé un ou deux ans mais que son sort dépendrait de celui de Gaza. ‘’Nous avons fait nos devoirs. Le reste c’est aux politiciens et aux militants de décider", a-t-il indiqué.

 

Le mouvement social israélien vu par les Arabes de Judée-Samarie

 

"Israël est par inadvertance devenue une partie du Moyen-Orient". C’est ce qu’a déclaré le sociologue Honaida Ghanim. Citoyen israélien, né à Marja et directeur général de "MADAR, le Forum palestinien pour l'étude israélienne, le sociologue prétend que les récents événements en Egypte et en Tunisie ont eu un grand impact sur le mouvement de protestation israélien.

 

Sur leur site en ligne, un sondage mené par l’agence d’informations Ma’an indique que 14 032 lecteurs sur 18722 (près de 75%) pensent que ce qui se passe dans les rues d’Israël est influencé par le ‘’printemps arabe’’.

 

Pour Sufian Abu Zaida, membre du Fatah et ancien prisonnier qui enseigne actuellement sur la société israélienne à l'Université de Birzeit et Al-Quds Open University, les Israéliens ont aujourd’hui ‘’ quelque chose à apprendre de ces retardés’’, a-t-il précisé avec ironie.

 

Pour Ghanim il y a d’une part le néo-libéralisme qui a créé un fossé dans la société israélienne, d’autre part les réseaux sociaux en ligne, ayant eu un profond effet. Pour autant les Palestiniens se désintéressent largement de ce qui se passe en Israël. Pour Nariman al-Tamini, militante féministe du Parti du peuple palestinien, les demandes israéliennes sont à la fois des ‘’demandes de luxe’’ et déconnectées de l’univers palestinien.

 

Ces militants ont également beaucoup de mal à comprendre la ‘’rationalité israélienne’’.

 

Pour Tamini le principal élément manquant dans la vague de protestations israéliennes, est la déconnexion entre les luttes sociales et ce qu’elle appelle ‘’l'occupation israélienne’’. Pour Ghanim ‘’le mouvement va s'effondrer. Netanyahu apportera la Cisjordanie à Tel Aviv, ce qui signifie qu'il va mettre à niveau l'apartheid, et c'est tout’’. Abou Zaida, un autre militant, est le seul qui semble optimiste au sujet de la protestation. Il indique au contraire que ‘’le public va commencer à compter avec son gouvernement sur ce qu'il en est des dépenses sur les colonies et les colons. C'est sur le point de se produire. La justice sociale signifie une répartition égale des ressources du pays. Tout le monde sait que ce n'est pas le cas pour des raisons politiques et idéologiques’’. Et il ajoute : ‘’La protestation détruit l'image d'Israël des Palestiniens qui le voient comme un pays parfait, où tous sont riches, propriétaires de villas et font du commerce de voitures".

 

Les plus grosses manifestations d’Israël

 

Manifestations-Israel.jpg300 000 Israéliens ont manifesté samedi soir contre la cherté de la vie. 280 000 personnes se sont réunies sur la rue Kaplan sous la bannière "Le peuple demande justice sociale." Ce fut la plus grande manifestation de l’histoire d’Israël.

 

Contrairement à la semaine précédente, les appels sur scène n’ont pas demandé la démission du gouvernement. Le corps de manifestants était beaucoup plus large, et mieux organisés, comprenant également les mouvements de jeunesse et les organisations de travailleurs.

 

Les chanteurs Shlomo Artzi, Rita et Yehudit Ravitz ont chanté sur scène et guidé les manifestants.

 

Le président de l’Union nationale des étudiants Itzik Shmuli a déclaré face à la foule : "Nous n’exigeons pas un changement de la coalition au pouvoir, nous exigeons une vision humaine de la politique économique, qui ne détruit pas les gens, qui peut voir la détresse des gens et non seulement des chiffres".

 

A Jérusalem 30 000 manifestants se sont réunis sur la place de Paris, soit le double de la semaine précédente. Parmi les intervenants on pouvait compter l’auteur Sayed Kashua, le rabbin Feuerstein Rafi d'Tzohar et le chanteur Mosh Ben Ari.

 

Le Nord du pays a lui aussi connu ses manifestations. 2000 personnes de Kiryat Shmona, et des kibboutzim et moshavim avoisinants ont bloqué la jonction Hametzudot dans le nord de la ville avant la tenue d'un grand rassemblement. Les participants comprenaient le maire de Kiryat Shmona, Nissim Malka et le président du Conseil Régional de Haute Galilée Aharon Valenciennes.

 

Les manifestants ont également bloqués le croisement Hashomrim dans la vallée de Jizreel. Après la tenue d'une manifestation à l'intersection, environ 300 des participants se sont rendus à Tel Aviv pour prendre part à la manifestation principale. Sous l’égide du syndicat étudiant Max Stern, la manifestation a réuni les campements de tentes de toute la région : d’Afula, de Nazareth, Nazareth Illit, Kiryat Tivon, Yokne'am, Baka al-Garbiyeh et Migdal Ha'emek. Des centaines de personnes, y compris des Druzes et des Arabes se sont également réunis à Nahariya vendredi après-midi.

 

Tous ont voulu envoyer un message clair, montrer au gouvernement la difficulté de la vie en périphérie et qu’il existe un Etat en dehors de ‘’l’Etat de Tel Aviv’’.

 

Ces manifestations interviennent après trois semaines de protestations connues comme le mouvement des tentes, mais plusieurs mois de protestations contre la vie chère, sur les produits laitiers, l’essence, l’huile d’olive, l’immobilier, et des salaires qui ne suivent pas.

Repost 0
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 12:15

Ces articles ont été écrits pour la newsletter et le site www.israel-infos.net.

Pour des raisons techniques, la newsletter n'a pas pu paraître le 5 août 2011.

Avec autorisation nous les reproduisons 15 jours plus tard, le 20 août.

La date du 5 août ci-dessus correspond à la date où ils auraient dû paraître. La magie de l'informatique fait que nous pouvons changer la date à notre guise.

 

Juifs et musulmans américains ensemble

 

 

etats unisUn récent sondage aux Etats-Unis révèle un terrain d’entente entre juifs et musulmans américains. Selon cette étude, une forte majorité de juifs (78%) et de musulmans (81%) supporteraient un Etat palestinien indépendant à côté d’Israël.

 

Ce sondage suggère également que les musulmans américains sont plus modérés qu’on ne pourrait le croire. C’est en tout cas ce que tendent à montrer des résultats où 89% des musulmans américains affirment ne jamais justifier le terrorisme contre les civils, contre 79% de Mormons, 75% de juifs et 71% de catholiques et protestants américains. Quelque soit le groupe, le niveau de pratique religieuse n’aurait pas d’influence sur les résultats.

 

Malgré ce sondage, beaucoup d’américains non musulmans, du tiers au quart, pensent pourtant que les musulmans américains n’ont pas de condamnation assez forte contre le terrorisme. 72% des musulmans estiment en revanche condamner suffisamment fort le terrorisme. Pour certains analystes ces chiffres suggèrent que les musulmans n’ont pas trouvé les moyens de se faire suffisamment entendre à ce sujet. Les musulmans expriment également leur sentiment que leurs condamnations ne sont pas écoutées.

 

Selon le rabbin Marc Schneier toutefois, fondateur et président de la fondation pour la compréhension ethnique, qui s’est exprimé mardi, ‘’les résultats de ce sondage montrent que les projets menés les années précédentes dans tous les Etats-Unis pour réunir les juifs et les musulmans, ont porté leurs fruits’’.

 

 

Easy jet augmente ses vols depuis Tel Aviv

 

La compagnie Low-cost Easy jet, qui comprend des vols en partance et en direction de Tel Aviv depuis trois ans, cherchent à ajouter de nouveaux vols, vers Paris, Madrid et Rome.

 

Easy-jet.jpgJusqu’à présent, Easy jet assurait les vols depuis Genève et Bâle en Suisse et depuis Londres. Selon l’autorité des Aéroports israéliens, Easy jet aurait raflé 20% du marché vers la Suisse et 16% sur la route de Londres. 50% des passagers vers la Suisse seraient Israéliens, contre 30% pour Londres.

 

Cette année la compagnie a transporté plus de 250 000 passagers sur ses vols pour Israël. Pour Hugh Aitken, son responsable commercial, récemment en visite en Israël, l’activité a encore un fort potentiel. Les vols pour Londres devraient encore augmenter et la compagnie pense aussi mettre en place des vols vers des stations de ski en Europe, très populaires auprès des Israéliens.

 

Selon Aitken, Easy Jet n’est plus seulement une compagnie low-cost mais se positionne elle-même entre les vols réguliers et les vols bon marchés. La société a récemment ouvert des vols un peu plus chers mais qui permettent aux passagers de changer leurs horaires. ‘’Nos études ont montré que les hommes d’affaires recherchent de bons prix, une forte fréquence de vols et des horaires convenables avec possibilité de les changer s’ils manquent leur vol’’ a déclaré Aitken au Yediot Aharonot.

 

Artistes israéliens et iraniens on line

 

Des artistes israéliens et iraniens ont prévu de se rencontrer en ligne. Une collaboration très spéciale est prévue pour le 17 août, où des chanteurs israéliens vont chanter en parsi, tandis que les chanteurs iraniens chanteront en hébreu. Des sites internet dans les deux pays devraient diffuser ces concerts en direct.

 

Idan raichelLe concert israélien aura lieu à la galerie Palace, en face du centre médical Edith Wolfson de Holon. La soirée sera menée par le danseur Ido Tadmor. On attend également les chanteurs Idan Raichel, Arik Sinai, Ohad Hitman, Yarona Caspi et Shahnaz Tehrani ainsi que l’actrice Gila Almagor.

 

Côté iranien, selon les organisateurs le concert sera donné par Hamid Hami (considéré pourtant comme un supporteur de Mahmoud Ahmadinejad), Ali Lohrasbi, Mohammad Esfahani et deux autres chanteurs.

 

L’événement fut initié par Adi Liberman, un expert israélien de l’Iran, et Lital Cohen.

Liberman affirme avoir des contacts réguliers avec les Iraniens, y compris des officiels du gouvernement. ‘’Il y a un vide diplomatique israélien, a-t-il déclaré, et nous avons décidé de le remplir avant Septembre et l’éventuelle déclaration d’un Etat palestinien, et d’adoucir l’hostilité des deux côtés. Nous avons décidé de mettre en relation les artistes. Parler n’est pas assez, nous devons aussi faire des choses.’’

 

Selon Liberman, qui s’est exprimé sur une télévision iranienne il y a un an et demi sur la situation à Gaza, il est possible qu’une télévision en Iran diffuse l’événement.

 

 

Violences sectaires chez des Braslavim

 

Le pire cas de violence domestique depuis des décennies.

Trois hommes et six femmes appartenant au courant hassidique Braslav, connu pour ses danses dans les rues, ont été arrêtés il y a une semaine à Jérusalem et à Tibériade.

 

Quinze enfants ont été placés dans des abris dans tout le pays, l’identité des membres du groupe n’a pas été révélée mais il semblerait que les adultes, et surtout les femmes, soient à la fois suspects et victimes.

 

Il s’agirait d’un véritable culte sectaire, existant depuis dix ans et dont la violence s’est accentuée en fréquence et en sévérité depuis deux ans. La police et les travailleurs sociaux ont décrit des violences physiques, émotionnelles et sexuelles faites sur les femmes et les enfants et un total contrôle de la pensée à l’intérieur du groupe. Les leaders du groupe vivaient avec six femmes mais sans y être mariés, ce qui n’est pas illégal. A plusieurs reprises des enfants ont dû être amenées à l’hôpital suite à des violences mais à chaque fois dans des hôpitaux différents pour ne pas éveiller les soupçons.

 

La police avait ouvert une première enquête suite à une première plainte d’une jeune fille du groupe, mais elle a refusé de témoigner et l’enquête a été fermée pour manque de preuves. Elle a été réouverte le 4 juillet dernier après qu’une septième ‘’femme’’ ait quitté le groupe et se soit plainte de violences sexuelles.

 

Les enfants étaient éduqués à la maison et donnaient même des concerts pour la communauté Braslav. Le ministère des services sociaux et la police ont regretté ne pas avoir pu intervenir plus tôt, mais rien ne le permettait sans preuves et témoignages directs.

 

 

La situation sociale en Israël

 

Un rapport du Centre Taub de recherches en politique sociale, dirigé par le Professeur Dan Ben-David, montre que les questions d’éducation, de santé, de travail et de protection sociale sont aussi menaçantes pour l’Etat que la guerre avec ses voisins.

 

‘’Il ne faut pas exagérer et dire que c’est une menace plus forte que les questions de défense, mais je crois que c’est une sérieuse menace pour la sécurité de l’Etat’’ a déclaré Ben-David mercredi dans une conférence de présentation du rapport.

 

Le Centre Taub effectue chaque année un rapport sur la situation macro-économique. Il intervient cette fois-ci après deux semaines d’intenses manifestations sociales dans tout le pays contre la vie chère et le prix des produits de première nécessité.


Le rapport montre que les inégalités n’ont jamais été aussi élevées. Au centre des préoccupations, l’éducation en Israël est pointée du doigt. Malgré un taux de chômage très bas au niveau national, le rapport souligne son augmentation pour les populations à faible niveau d’études. Le système éducatif est désigné comme responsable de ces inégalités. Sans même parler des minorités ultra-orthodoxes ou arabes qui disposent de leur propre système, le système d’éducation général en Israël est le plus mauvais de l’OCDE, affirme le rapport. Pour Ben-David, les villes périphériques des grandes villes sont délaissées car le système éducatif y laisse à désirer, et personne ne veut y envoyer ses enfants.

Selon lui les partis politiques doivent se concentrer et se réunir sur des réformes générales touchant le pays dans son entier et non sur des questions sectaires ou de biens personnels. Il a déclaré ‘’Israël n’est pas la Grèce. La Grèce peut être en faillite mais restera une nation. Mais la nation juive risque de tomber tous les 2000 ans. Nous sommes une nation unique et nous n’avons qu’un essai pour la mener à bien. C’est notre tour dans l’histoire et il nous faut régler ces questions immédiatement’’.

Repost 0
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 13:09

Ces articles ont été écrits pour la newsletter et le site www.israel-infos.net.

Pour des raisons techniques, la newsletter n'a pas pu paraître le 27 juillet.

Avec autorisation nous les reproduisons 16 jours plus tard, le 12 août.

La date du 27 juillet ci-dessus correspond à la date où ils auraient dû paraître. La magie de l'informatique fait que nous pouvons changer la date à notre guise.

 

Par Misha Uzan

 

 

Collaboration entre médecins musulmans et juifs

 

Des médecins juifs, musulmans et Chaldéens ont conduit ensemble la Foire interconfessionnelle de la santé, à Détroit aux Etats-Unis.

 

Pendant près de quatre heures au Centre musulman de Detroit, les professionnels de la santé ont offert gratuitement des examens médicaux, fourni des soins et autres aides médicales pour les travailleurs pauvres de Détroit qui ne bénéficient pas de système de santé.

 

Les organisateurs ont guidé les patients, traité les urgences et mis en place des stands de renseignement pour aider ces travailleurs à trouver des organismes de service direct.

 

La foire fut la seconde collaboration en matière de santé entre le Conseil des organisations islamiques du Michigan et la communauté juive de Détroit.


Le jour de Noël dernier les musulmans de Détroit avaient également rejoint leurs concitoyens juifs pour le Mitzvah Day, leur plus grande journée annuelle de bénévolat.

 

 

 

Turquie : flottille 2010, plan B


Paysage-Turquie.jpgUn journal turc révèle le plan B d’Erdogan, le premier ministre turc, les options qu’il pourrait mettre en œuvre si Israël refusait de s’excuser pour le raid sur le Mavi Marmarra, la flottille turque pour Gaza en 2010.

 

Le journal turc Hurriyet a indiqué lundi 25 juillet qu’Erdogan patienterait encore une période indéterminée avant de passer au ‘’plan B’’. Il aurait déclaré dimanche être toujours dans l’attente d’excuses de Jérusalem. Ce ‘’plan B’’ consisterait notamment à diminuer les effectifs de l’ambassade turque en Israël. Ankara pourrait également ne pas approuver le remplacement de l’actuel ambassadeur israélien en Turquie, Gaby Levy. La Turquie avait déjà rappelé son ambassadeur au moment de la crise de la flottille.

 

Dimanche, le même journal affirmait qu’un certain rapport ‘’Palmer’’ accusait les soldats de Tsahal à bord du navire d’avoir eu ‘’l’intention de tuer’’. Ce même rapport avançait qu’Israël envisageait de donner une compensation aux familles des neuf personnes tuées sur la flottille, et de publier une déclaration déplorant la perte des vies entraînées par le raid, afin de répondre aux demandes d’excuse de la Turquie.

 

 


Des documents d’anciens nazis détruits par l’Allemagne

 

Les services secrets allemands, le BND, ont reconnu avoir détruit dans les années 90 des documents concernant le Nazi-Alois-Brunner.jpgcriminel nazi Alois Brunner et tenté de le recruter, révèle le magazine Der Spiegel. Un email envoyé à une agence française affirme que le BND aurait découvert des dossiers secrets à son sujet, qui avait mystérieusement disparu dans les années 90.

 

Brunner serait responsable de la déportation de 130 000 juifs vers des camps de concentration. Il a notamment travaillé auprès d’Eichmann et fut commandant du camp de Drancy au nord de Paris, d’où les juifs français furent déportés vers Auschwitz. Avant son arrivée en France, il a participé à la destruction des juifs de Vienne et de Salonique.

 

Brunner a été arrêté par l’armée américaine après la guerre avant de réussir à s’enfuir sous une fausse identité. Il aurait fui vers la Syrie, via l’Egypte. Brunner y est devenu ‘’conseiller spécial’’ et un proche ami du dictateur Hafez al-Hassad. Il a été blessé deux fois par des colis piégés.

 

Six pays demandent encore aujourd’hui son extradition : la France, l’Allemagne, la Pologne, l’Autriche, la République tchèque et la Grèce. Il a été jugé deux fois par contumace en France, condamné à mort en 1954 et à la prison à vie en 2001.

 

Plus personne n’a de nouvelles de lui depuis 1992, toutefois certaines informations il y a six ans affirmaient qu’il se cachait à présent au Brésil. Il aurait 99 ans s’il était encore en vie.

 

Les Haredim réclament des inspections

 

Lire aussi notre article Israël : Guéguerre administrative entre laïcs et religieux. Du sophisme religieux en politique

 

Nouvelle tension entre laïcs et religieux. Les partis religieux au gouvernement, Shas et Yaadout Hatorah, ont réclamé que des inspections, similaires à celles menées dans les yeshivots et les kolels, soient pratiquées dans les institutions laïques financées par l’Etat.

 

Itzhak CohenLe vice-ministre des finances Itzhak Cohen (Shas) a réclamé du ministère des finances des inspections sur les institutions culturelles, telles que les universités ou les écoles supérieures. Le député Israel EichlerYisrael Eichler (Yaadout Hatorah) a envoyé une lettre au ministre de l’éducation Gideon Sa’ar avec la même intention, pour réclamer que soient contrôlés les cartes d’identité des étudiants, les horaires assurés, le nombre de présents dans les universités et dans les bureaux publics financés par l’Etat pour s’assurer que tous remplissent leurs obligations.

 

La réplique orthodoxe a été déclenchée par un incident dans une Yeshiva de Bnei Brak où deux inspecteurs auraient heurté les coutumes de l’établissement. Des institutions ultra-orthodoxes ont alors refusé toute inspection dans la semaine. Le mouvement Hiddoush, pour la liberté de religion et l’égalité entre les groupes, a appelé l’Etat a supprimé le budget de ces institutions.

 

Le ministère des finances s’est excusé pour cet incident mais un porte-parole a indiqué qu’il n’existait aucune intention de ‘’changer la politique actuelle selon laquelle tous les corps recevant des financements selon la clause 3a de la loi fondamentale budgétaire, aussi bien culturels, éducationnels, artistiques, scientifiques et d’institutions caritatives, étaient sujets à inspection’’.



Archéologie : Tel Balata

 

Tel-Balata.jpgLe parc archéologique de Tel Balata, à deux kilomètres de Sichem, l’ancienne capitale israélite, devrait ouvrir l’année prochaine selon les autorités archéologiques de l’AP.

 

Le projet, vieux d’un siècle, a été conduit depuis 1997 par des experts locaux, des archéologues néerlandais et l’UNESCO, suite aux accords d’Oslo. 130 chercheurs ont travaillé sur une douzaine de sites d’excavations, sous la direction de la juridiction de l’AP, a indiqué Hamdan Taha, le directeur du département. Il a déclaré à la télévision Al Arabiya y voir ‘’une opportunité pour participer à l’écriture et la réécriture de l’histoire de la Palestine à partir de sources primaires’’.

 

Les ruines de Sichem montrent en effet 4000 ans d’habitation humaine et la ville est également citée sur des tablettes vieilles de plus de 3000 ans retrouvées à Alep, en Syrie. La Bible dit que la terre de Canaan fut promise à Abraham à Sichem, et c’est également là que fut enterré le corps de Joseph, selon le livre. Sichem fut la première capitale du royaume d’Israël au nord (au sud était la Judée), avant de se voir remplacée par Tirza puis Samarie. Les Romains ont ensuite créé Neapolis (Nouvelle ville), qui en arabe a donné plus tard Naplouse, où se trouve la ville actuelle.

 

Les fouilles de Tel Balata ont débuté en 1913 par une équipe allemande sous les auspices de l’Empire ottoman. Dans les années 50 et 60, sous occupation jordanienne, c’est une équipe américaine qui en a assuré la tenue puis après 1967 les équipes israéliennes se sont d’abord concentrées sur Sebastia (ou Samarie), un site du Parc national de Samarie. Le site de Tel Balata a été quelque peu négligé et progressivement entouré par des habitations et garages arabes. Il fut aussi l’objet de conflits récurrents autour de la tombe de Joseph que les juifs observants voulaient visiter. Le neveu de la ministre de la culture et des sports Limor Livnat, y est mort en avril dernier sous les balles d’un tireur d’un policier de l’AP.

 

L’ouverture du site devrait permettre d’augmenter les visites, tant de la part de touristes internationaux que des populations arabes locales qui ‘’ressentent elles-mêmes la responsabilité de l’héritage archéologique de leur quartier’’, affirme Hamdan Taha.

Repost 0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 00:55

Ces articles ont été écrits pour la newsletter et le site www.israel-infos.net.

Pour des raisons techniques, la newsletter n'a pas pu paraître le 25 juillet.

Avec autorisation nous les reproduisons 16 jours plus tard, le 10 août.

La date du 25 juillet ci-dessus correspond à la date où ils auraient dû paraître. La magie de l'informatique fait que nous pouvons changer la date à notre guise.

 

 

Des Golani pour Tsahal

 

tsahal1Les nouvelles recrues de Tsahal sont majoritairement motivées par les unités de combattants. Le recrutement de l’armée israélienne pour les unités combattantes cette année devrait commencer dimanche, jour de recrutement pour la brigade Golani, une brigade d’infanterie dont la base est située dans le nord d’Israël.

 

Selon les chiffres de Tsahal, 73% des nouvelles recrues en bonne forme choisissent les unités de combat, en priorité l’armée de terre et avant tout les Golanim. Les unités de blindés, d’ingénierie et les corps d’artillerie remportent également un vif succès.

 

Ceci étant le nombre de recrue dans l’armée de l’air est également en augmentation afin de faciliter le déploiement d’un nouveau dôme de fer, le nouveau système anti-missile déployé dans le sud d’Israël il y a quelques mois et qui a su intercepter au vol les roquettes envoyées depuis la bande de Gaza. A l’avenir l’armée de l’air entend s’élargir encore, une fois que le nouveau système anti-missile Magic Wand sera opérationnel.

 

 

 

Fossé social et révolte en Israël

 

Les Israéliens souffrent de l’inégalité économique. Bien que la croissance économique soit forte, elle semble ne profiter qu’a à une minorité d’hommes d’affaires, tandis que les classes moyennes voient les prix augmenter sans voir bouger leur salaire.

 

Le pays cumule l’un des taux de pauvreté les plus forts des pays développés avec une croissance estimée à 5.2% et un taux de chômage d’uniquement 5.8%.

 

Nombre d’Israéliens sont pris à la gorge. Les premiers signes se sont manifestés il y a un mois avec la crise des laitages, contrôlés par de grands industriels et qui s’est terminée par une baisse de 25% des prix. Mais les Israéliens souffrent de l’augmentation de tous les produits de nécessité. Dans la ligne de mire, les prix de l’immobilier dont l’inflation fut de 35% en trois ans. S’organisant sur les réseaux sociaux, des centaines de jeunes ont envahi la rue Rotschild à Tel Aviv et y ont installé des tentes pour réclamer des solutions. Le mouvement a fait tâche d’huile dans tout le pays. Les jeunes couples notamment, ne savent plus où donner de la tête, et voient parfois la moitié de leur salaire de plein temps, s’envoler dans le loyer.

 

Selon John Gal, doyen de l’école de travail social et de la protection sociale de l’Université hébraïque de Jérusalem, ‘’le problème est que trop d’argent reste dans les mains d’une petite proportion de la population, certainement devenue beaucoup plus riche ces dernières années’’.

 

Netanyahou a promis de résoudre cette question en libérant pour la construction des terrains appartenant au gouvernement pour y établir des logements sociaux, il a également offert des allègements de taxes pour pousser les investisseurs immobiliers à mettre des appartements vides sur le marché.

 

Mais les critiques mettent en doute l’efficacité de ces mesures et le scepticisme règne.

 

 

Israël à l’assaut du Sud-Soudan

 

Sud-et-Nord-Soudan.jpgLes compagnies israéliennes envahissent le marché du Sud-Soudan. Quelques jours seulement après son indépendance, les hommes d’affaire israéliens ont déjà cherché à poser les premières bases de coopération économique.

 

L’un d’entre eux a déjà obtenu un rendez-vous avec le nouveau ministre des échanges, il a déclaré : ‘’Je n’ai jamais vu une telle ouverture ailleurs dans le monde’’.

 

Selon l’avocat Adi Braunstein, conseiller de l’Association pour l’amitié judéo-arabe, le soutien militaire d’Israël aux rebelles du Sud durant toutes ces années s’exprime aujourd’hui par la coopération économique. Celle-ci devrait déboucher sur des contrats valant des millions de dollars, dont le paiement sera assuré par la communauté internationale. Israël et le Sud-Soudan devraient travailler ensemble en matière de sécurité, d’agriculture, de médecine et même sur le marché des capitaux, puisque le nouveau gouvernement sud-soudanais cherche à ouvrir une bourse à Juba, la capitale.

 

Sud-Soudan---Israel.jpgDe nombreux domaines sont envisagés : Israël devrait entraîner la police et l’armée sud-soudanaise, une compagnie de Ramat Hasharon pourrait assurer la sécurité du nouveau président, l’entreprise Solel Boneh prévoit de construire des routes et ériger des infrastructures, tandis que Sarel, spécialisée dans les médicaments pour hôpitaux, étudie le marché pour créer un système médical sud-soudanais. Certains opérateurs ont déjà prévu l’organisation de vacances au Sud-Soudan. On parle encore de Superlock dans le marché de la sécurisation des portes ou d’Eli Kimchi, filiale de Fujicom Israël, dans les ordinateurs et les biens électroniques.

 

L’ambassadeur israélien à l’ONU, Ron Prosor, a félicité le vice président Riek Machar : ‘’Israël salue votre courage, vous souhaite la paix et la prospérité et se tient derrière vous’’, a-t-il entre autres déclaré.

 

 

Une vieille synagogue de Lybie

 

Lybie.jpgLa synagogue de Dar al-Bishi, autrefois le centre d’une communauté juive prospère, n’est plus aujourd’hui qu’une ruine, dans laquelle on ne pénètre que par des trous dans le mur. A l’heure des bouleversements en Libye, l’ancienne communauté juive se souvient de son passé, de son histoire, de son départ.

 

Les Juifs sont parvenus dans ce qui est aujourd’hui la Lybie il y a environ 2300 ans. Ils ont connu de nombreux envahisseurs, des Romains aux Byzantins en passant par les musulmans et jusqu’aux fascistes italiens. Dès la fin de la deuxième guerre mondiale, les réactions aux événements en Israël les poussent à partir. Lorsque Kadhafi prend le pouvoir en 1969, la communauté est déjà fort diminuée, le nouveau leader libyen la videra entièrement.

 

La plupart d’entre eux et de leurs descendants, environ 110 000 personnes aujourd’hui, vivent en Israël, et quelques-uns en Italie et aux Etats-Unis. ‘’Mes sentiments sont mélangés. Je me sens en empathie avec ceux qui veulent mettre [Khadafi] dehors’’ indique Gina Bublil-Waldman  au Jerusalem Post, native de Tripoli et dont la famille a été expulsée, mais elle aurait ‘’encore trop peur’’ d’y retourner.

 

Aujourd’hui l’ancien quartier juif de Tripoli, Hara Kabira, n’est qu’un bidonville de sable. Moussa Ibrahim, porte-parole du gouvernement de Khadafi se déclare favorable au retour des Juifs libyens, mais exige leur renoncement à leur nationalité israélienne et au soutien à Israël. Quant au gouvernement provisoire rebelle de Benghazi, il ne fait pour le moment aucune déclaration sur d’éventuels futurs liens avec Israël, son porte-parole Jalal al-Gallal indique simplement que la future Libye disposerait d’une ‘’liberté de religion’’.

 

 

 

Archéologie : Une cloche hiérosolomytaine de 2000 ans

 

Une cloche d’ornement en or de 2000 ans a été retrouvée à Jérusalem.

Les archéologues pensent avoir découvert une cloche qui ornait le vêtement d’un des prêtres de Jérusalem, l’un des hauts fonctionnaires, à la période du second temple.

 

Les excavations ont été menées par l’autorité des Antiquités et l’autorité des parcs et de la nature israélienne et financé par la fondation de la cité de David et du Mont du Temple.

 

Ronny Reich de l'Université de Haïfa, a déclaré dans un communiqué que ‘’la cloche a été retrouvée à l'intérieur de canaux de drainage sur la principale artère de Jérusalem à l’époque’’. Les chercheurs pensent qu’elle serait tombée du vêtement du prêtre pendant qu’il marchait, glissant dans le caniveau pour y rester près de 2000 ans.

 

Elle a été trouvée sous l’arche de Robinson, autrefois la route centrale de Jérusalem, menant de la cité de David au Mont du Temple.

 

Les archéologues fondent aussi leurs conclusions sur le verset biblique: "Tu adapteras à sa bordure, tout autour de sa bordure, des grenades d’azur, de pourpre et d’écarlate, et des clochettes en or au milieu d’elles, tout autour." (Exode 28:34,36)

Repost 0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 16:53

Ces articles ont été écrits pour la newsletter et le site www.israel-infos.net.

Pour des raisons techniques, la newsletter n'a pas pu paraître le 22 juillet.

Avec autorisation nous les reproduisons 16 jours plus tard, le 7 août.

La date du 22 juillet ci-dessus correspond à la date où ils auraient dû paraître. La magie de l'informatique fait que nous pouvons changer la date à notre guise.

 

Amos Oz : ‘’On m’a manipulé’’

 

Amos Oz avec des lunettesL’écrivain israélien Amos Oz a réagi à la diffusion mercredi dans le quotidien Yediot Aharonot, d’un article faisant de lui un soutien d’Arieh Deri. Le journal a indiqué qu’Amos Oz prenait la tête d’une pétition d’intellectuels s’opposant à la proposition de loi de Tzipi Hotovely (Likoud) visant à interdire quiconque a été condamné pour corruption ou questions éthiques à se présenter à des élections nationales ou obtenir des postes ministériels.

 

(Voir  Le blog-notes du 21 juillet 2011)

 

La proposition est intervenue dans le contexte de l’annonce du retour d’Arieh Deri en politique au mois de juin. Ecarté depuis 1997 et condamné à une peine de prison, Arieh Deri, ancien leader du parti Shass et personnage charismatique, a annoncé son intention de prendre la tête d’un nouveau parti ou de reprendre la tête de Shass. Une trentaine d’intellectuels de gauche et le mouvement ‘’Liberté de vote’’ ont distribué une lettre aux parlementaires pour lancer une campagne contre une loi Deri et ont estimé que ‘’chacun a le droit d’être élu et de voter et tout le monde a droit à une seconde chance’’.

 

Mais l’article du Yediot Aharonot a titré ‘’Amos Oz pour Deri’’. L’écrivain titulaire du prestigieux Prix d’Israël a été ensuite contacté par un avocat du mouvement pour la qualité du pouvoir et accusé de soutenir un personnage corrompu. Amos Oz a déclaré ce matin avoir été ‘’manipulé’’. Il raconte : ‘’avant-hier on m’a téléphoné pour me demander de signer une lettre contre la loi de droite à la Knesset. J’ai informé que j’étais prêt à signer. Et hier j’ai vu dans le journal qu’on me disait supporter Déri.’’ Le Yediot Aharonot n’a pas réagi.

 

 

Vols sur la plage de Tel Aviv

 

tel aviv bordLa saison d’été a bel et bien commencée à Tel Aviv. Et avec elle les vols sur la plage. Hier après-midi un homme a été interpellé par une patrouille de la police près de la tour opéra à Tel Aviv, en face de la plage. Les policiers ont trouvé dans son sac des appareils électroniques comme des téléphones portables et des appareils photos d’une valeur de 5000 shekels. L’homme a avoué qu’il avait l’intention de revendre ces objets sur la plage, mais il affirme ne pas les avoir volés. Les policiers ne l’ont pas pris en flagrant délit de vol.

 

Pour autant les policiers n’ont aucun doute. La police a eu à faire à plusieurs cas de vols depuis le début de la saison. Selon elle ils proviennent de travailleurs étrangers résidents dans le sud de Tel Aviv, précisément essentiellement de la communauté soudanaise.

 

Nombreux dans le sud de Tel Aviv et à Eilat, les Soudanais sont essentiellement réfugiés en Israël. Beaucoup ont pénétré également et leur statut n’est pas toujours clair, réfugiés essentiellement ou en attente d’une décision de l’Etat. Leur statut est précaire et ils fournissent aujourd’hui, surtout à Eilat, le personnel des hôtels.

Repost 0

L'an prochain à Tel Aviv

L'an prochain à Tel Aviv

Mon premier Roman

En vente ici

Format

Recherche

Nuage de tags

L'an prochain à Tel Aviv

Achetez en ligne mon premier roman

Format