Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 00:55

Ces articles ont été écrits pour la newsletter et le site www.israel-infos.net.

Pour des raisons techniques, la newsletter n'a pas pu paraître le 25 juillet.

Avec autorisation nous les reproduisons 16 jours plus tard, le 10 août.

La date du 25 juillet ci-dessus correspond à la date où ils auraient dû paraître. La magie de l'informatique fait que nous pouvons changer la date à notre guise.

 

 

Des Golani pour Tsahal

 

tsahal1Les nouvelles recrues de Tsahal sont majoritairement motivées par les unités de combattants. Le recrutement de l’armée israélienne pour les unités combattantes cette année devrait commencer dimanche, jour de recrutement pour la brigade Golani, une brigade d’infanterie dont la base est située dans le nord d’Israël.

 

Selon les chiffres de Tsahal, 73% des nouvelles recrues en bonne forme choisissent les unités de combat, en priorité l’armée de terre et avant tout les Golanim. Les unités de blindés, d’ingénierie et les corps d’artillerie remportent également un vif succès.

 

Ceci étant le nombre de recrue dans l’armée de l’air est également en augmentation afin de faciliter le déploiement d’un nouveau dôme de fer, le nouveau système anti-missile déployé dans le sud d’Israël il y a quelques mois et qui a su intercepter au vol les roquettes envoyées depuis la bande de Gaza. A l’avenir l’armée de l’air entend s’élargir encore, une fois que le nouveau système anti-missile Magic Wand sera opérationnel.

 

 

 

Fossé social et révolte en Israël

 

Les Israéliens souffrent de l’inégalité économique. Bien que la croissance économique soit forte, elle semble ne profiter qu’a à une minorité d’hommes d’affaires, tandis que les classes moyennes voient les prix augmenter sans voir bouger leur salaire.

 

Le pays cumule l’un des taux de pauvreté les plus forts des pays développés avec une croissance estimée à 5.2% et un taux de chômage d’uniquement 5.8%.

 

Nombre d’Israéliens sont pris à la gorge. Les premiers signes se sont manifestés il y a un mois avec la crise des laitages, contrôlés par de grands industriels et qui s’est terminée par une baisse de 25% des prix. Mais les Israéliens souffrent de l’augmentation de tous les produits de nécessité. Dans la ligne de mire, les prix de l’immobilier dont l’inflation fut de 35% en trois ans. S’organisant sur les réseaux sociaux, des centaines de jeunes ont envahi la rue Rotschild à Tel Aviv et y ont installé des tentes pour réclamer des solutions. Le mouvement a fait tâche d’huile dans tout le pays. Les jeunes couples notamment, ne savent plus où donner de la tête, et voient parfois la moitié de leur salaire de plein temps, s’envoler dans le loyer.

 

Selon John Gal, doyen de l’école de travail social et de la protection sociale de l’Université hébraïque de Jérusalem, ‘’le problème est que trop d’argent reste dans les mains d’une petite proportion de la population, certainement devenue beaucoup plus riche ces dernières années’’.

 

Netanyahou a promis de résoudre cette question en libérant pour la construction des terrains appartenant au gouvernement pour y établir des logements sociaux, il a également offert des allègements de taxes pour pousser les investisseurs immobiliers à mettre des appartements vides sur le marché.

 

Mais les critiques mettent en doute l’efficacité de ces mesures et le scepticisme règne.

 

 

Israël à l’assaut du Sud-Soudan

 

Sud-et-Nord-Soudan.jpgLes compagnies israéliennes envahissent le marché du Sud-Soudan. Quelques jours seulement après son indépendance, les hommes d’affaire israéliens ont déjà cherché à poser les premières bases de coopération économique.

 

L’un d’entre eux a déjà obtenu un rendez-vous avec le nouveau ministre des échanges, il a déclaré : ‘’Je n’ai jamais vu une telle ouverture ailleurs dans le monde’’.

 

Selon l’avocat Adi Braunstein, conseiller de l’Association pour l’amitié judéo-arabe, le soutien militaire d’Israël aux rebelles du Sud durant toutes ces années s’exprime aujourd’hui par la coopération économique. Celle-ci devrait déboucher sur des contrats valant des millions de dollars, dont le paiement sera assuré par la communauté internationale. Israël et le Sud-Soudan devraient travailler ensemble en matière de sécurité, d’agriculture, de médecine et même sur le marché des capitaux, puisque le nouveau gouvernement sud-soudanais cherche à ouvrir une bourse à Juba, la capitale.

 

Sud-Soudan---Israel.jpgDe nombreux domaines sont envisagés : Israël devrait entraîner la police et l’armée sud-soudanaise, une compagnie de Ramat Hasharon pourrait assurer la sécurité du nouveau président, l’entreprise Solel Boneh prévoit de construire des routes et ériger des infrastructures, tandis que Sarel, spécialisée dans les médicaments pour hôpitaux, étudie le marché pour créer un système médical sud-soudanais. Certains opérateurs ont déjà prévu l’organisation de vacances au Sud-Soudan. On parle encore de Superlock dans le marché de la sécurisation des portes ou d’Eli Kimchi, filiale de Fujicom Israël, dans les ordinateurs et les biens électroniques.

 

L’ambassadeur israélien à l’ONU, Ron Prosor, a félicité le vice président Riek Machar : ‘’Israël salue votre courage, vous souhaite la paix et la prospérité et se tient derrière vous’’, a-t-il entre autres déclaré.

 

 

Une vieille synagogue de Lybie

 

Lybie.jpgLa synagogue de Dar al-Bishi, autrefois le centre d’une communauté juive prospère, n’est plus aujourd’hui qu’une ruine, dans laquelle on ne pénètre que par des trous dans le mur. A l’heure des bouleversements en Libye, l’ancienne communauté juive se souvient de son passé, de son histoire, de son départ.

 

Les Juifs sont parvenus dans ce qui est aujourd’hui la Lybie il y a environ 2300 ans. Ils ont connu de nombreux envahisseurs, des Romains aux Byzantins en passant par les musulmans et jusqu’aux fascistes italiens. Dès la fin de la deuxième guerre mondiale, les réactions aux événements en Israël les poussent à partir. Lorsque Kadhafi prend le pouvoir en 1969, la communauté est déjà fort diminuée, le nouveau leader libyen la videra entièrement.

 

La plupart d’entre eux et de leurs descendants, environ 110 000 personnes aujourd’hui, vivent en Israël, et quelques-uns en Italie et aux Etats-Unis. ‘’Mes sentiments sont mélangés. Je me sens en empathie avec ceux qui veulent mettre [Khadafi] dehors’’ indique Gina Bublil-Waldman  au Jerusalem Post, native de Tripoli et dont la famille a été expulsée, mais elle aurait ‘’encore trop peur’’ d’y retourner.

 

Aujourd’hui l’ancien quartier juif de Tripoli, Hara Kabira, n’est qu’un bidonville de sable. Moussa Ibrahim, porte-parole du gouvernement de Khadafi se déclare favorable au retour des Juifs libyens, mais exige leur renoncement à leur nationalité israélienne et au soutien à Israël. Quant au gouvernement provisoire rebelle de Benghazi, il ne fait pour le moment aucune déclaration sur d’éventuels futurs liens avec Israël, son porte-parole Jalal al-Gallal indique simplement que la future Libye disposerait d’une ‘’liberté de religion’’.

 

 

 

Archéologie : Une cloche hiérosolomytaine de 2000 ans

 

Une cloche d’ornement en or de 2000 ans a été retrouvée à Jérusalem.

Les archéologues pensent avoir découvert une cloche qui ornait le vêtement d’un des prêtres de Jérusalem, l’un des hauts fonctionnaires, à la période du second temple.

 

Les excavations ont été menées par l’autorité des Antiquités et l’autorité des parcs et de la nature israélienne et financé par la fondation de la cité de David et du Mont du Temple.

 

Ronny Reich de l'Université de Haïfa, a déclaré dans un communiqué que ‘’la cloche a été retrouvée à l'intérieur de canaux de drainage sur la principale artère de Jérusalem à l’époque’’. Les chercheurs pensent qu’elle serait tombée du vêtement du prêtre pendant qu’il marchait, glissant dans le caniveau pour y rester près de 2000 ans.

 

Elle a été trouvée sous l’arche de Robinson, autrefois la route centrale de Jérusalem, menant de la cité de David au Mont du Temple.

 

Les archéologues fondent aussi leurs conclusions sur le verset biblique: "Tu adapteras à sa bordure, tout autour de sa bordure, des grenades d’azur, de pourpre et d’écarlate, et des clochettes en or au milieu d’elles, tout autour." (Exode 28:34,36)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'an prochain à Tel Aviv

L'an prochain à Tel Aviv

Mon premier Roman

En vente ici

Format

Recherche

Nuage de tags

L'an prochain à Tel Aviv

Achetez en ligne mon premier roman

Format