Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 23:48

 

Publié sur le site http://un-echo-israel.net le 31 décembre 2010

 

Par Misha Uzan

 

L’année 2010 s’est achevée sur une triste perte dans le domaine du football et pour la nation, la mort d’Avi Cohen, légende du football israélien.

 

Avi-Cohen.jpgAvi Cohen (1956-2010) fut un joueur de football israélien. Né en 1956 au Caire en Egypte, immigré l’année suivante avec sa famille, il est décédé le 28 décembre 2010 à la suite d’un accident de la route. Il fut un des joueurs israéliens les plus prisés des années 70 et 80. On retient surtout de lui qu’il fut le premier joueur israélien à jouer dans une équipe de club à l’étranger, à une époque où les transferts internationaux n’étaient pas encore si courants et où seuls un ou deux joueurs étrangers constituaient une équipe locale, à l’inverse d’aujourd’hui. En 1979 — après quatre années au Maccabi Tel Aviv où il entama sa carrière et devint l’un des plus grands joueurs nationaux et, bien que défenseur, l’auteur d’un des plus beaux buts de l’histoire du football israélien en 1979 — Avi Cohen intègre l’équipe de Liverpool en Angleterre. A l’époque il fut acheté pour 450 000 dollars. Ce n’est rien par rapport aux milliards en jeu aujourd’hui, mais c’est déjà beaucoup et c’était encore plus dans les années 80. D’ores et déjà vainqueur du championnat d’Israël par deux fois avec le Maccabi Tel Aviv en 1977 et 1979 et de la coupe d’Israël en 1977, il remporte avec Liverpool le championnat d’Angleterre en 1980 ainsi que la coupe de l’UEFA en 1981 avec la même équipe (bien qu’il resta sur le banc lors de la demi-finale et la finale). Il devient ainsi le joueur le plus titré d’Israël avec un titre à l’étranger et un titre européen. A Liverpool, bien qu’admiré par le public et le monde sportif israélien, Avi Cohen fut aussi à l’origine d’une controverse en décidant de jouer le jour de Kippour, le 20 septembre 1980 contre Southampton. Une controverse à la fois compréhensible, compte tenu de la place que tient Kippour dans la tradition juive, jour totalement chômé, et en même temps un peu hypocrite quand on sait le nombre d’Israéliens qui ne respectent pas les traditions en ce jour.

 

Puis en pleine saison 81-82, alors que l’équipe qu’il a connue depuis l’enfance est en crise, il est racheté pour 180 000 dollars, quitte Liverpool et revient au Maccabi Tel Aviv. Cinq ans plus tard, son ancien partenaire de Liverpool Graeme Souness lui propose un poste au Club des Glasgow Rangers, Cohen signe pour deux ans et part pour l’Ecosse. Mais sa famille ne l’ayant pas suivi il renonce à la seconde année et rentre une nouvelle fois en Israël pour y finir sa carrière. En 1990 il se voit proposer un poste de joueur-entraîneur au Maccabi Netanya. Dès le début de la saison il annonce sa retraite en tant que joueur et le début de sa carrière d’entraîneur. Il fut depuis entraîneur tout au long des années 90 et 2000 dans de nombreux clubs israéliens : au Maccabi Netanya, au Betar Tel Aviv, au Macccabi Yavné, à Ashdod, à Kfar Saba, à Ashkelon ou encore à Herzliya.

 

Avi Cohen fut aussi un grand défenseur de l’équipe nationale israélienne avec 64 sélections à son actif et trois buts. Depuis 2005 il était aussi le directeur de l’Association israélienne des joueurs de foot. Avi Cohen était marié et père de trois enfants, dont Tamir Cohen, devenu lui aussi joueur de foot professionnel. Il était un personnage connu du public israélien et des media. Sa mort à seulement 54 ans fut un triste événement, relayé par tous les media, une perte pour Israël et la disparition d’un pionnier du football israélien.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by MU - dans Figures
commenter cet article

commentaires

L'an prochain à Tel Aviv

L'an prochain à Tel Aviv

Mon premier Roman

En vente ici

Format

Recherche

Nuage de tags

L'an prochain à Tel Aviv

Achetez en ligne mon premier roman

Format