Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 23:48

http://www.dialexis.org/php/appel.php

 

http://www.dialexis.org/php/index.php



Israël flagUn groupe d’intellectuels et de personnalités se réclamant avec ostentation de leur appartenance juive pour gage de leur objectivité a pris l’initiative sélective d’un « Appel à la raison » auquel il entend assurer la plus large diffusion possible. En réalité, cet appel va à l’encontre de ses buts affichés : la démocratie, la moralité, la solidarité de la Diaspora, le souci du destin d’Israël. L’offensive politicienne qui le sous-tend est claire pour tout le monde.

1) L’idée d’une paix imposée à Israël sous la pression, voire l’intervention de puissances, est un déni de la démocratie et du droit international, aux relents néo-colonialistes. Elle bafoue le libre choix des citoyens de la démocratie israélienne et constitue un dangereux précédent pour toutes les autres démocraties.

2) Elle se repose sur un président américain qui échoue à faire face au défi mortel iranien et une Union européenne qui s’est globalement identifiée à la cause palestinienne. Israël est sous une menace d’extermination proférée par la République islamique d’Iran et ses satellites qui l’enserrent au nord, le Hezbollah, au sud, Gaza.

3) Alors que ces mêmes signataires font peser la responsabilité de l’impasse sur le seul Israël, toutes les enquêtes objectives montrent et démontrent que ni l’Autorité ni la société palestiniennes ne sont véritablement intéressées par une paix juste: 66,7% de cette population rejettent la création d’un État palestinien sur la base des frontières de 1967, 77,4 % rejettent l’idée que Jérusalem soit la capitale de deux États (sondage d’avril 2010 par l’Université Al Najah de Naplouse). La création d’un État palestinien sans la confirmation de la volonté de paix du monde arabe sans exception exposerait le territoire exigu d’Israël à une faiblesse stratégique fatale.

4) L’«Appel à la raison » souffre d’amnésie : les accords d’Oslo ont conduit à une vague de terrorisme sans précédent, le retrait du Liban à l’installation du Hezbollah - et les garanties du Conseil de sécurité à ce propos sont un chiffon de papier -, le désengagement de Gaza a conduit au coup d’État du Hamas et à une pluie de missiles de plusieurs années. Demain « Jérusalem-Est » et l’État de Palestine seront-ils sous la coupe de ce dernier ? Les regrets des signataires de l’Appel ne serviront à rien...

5) La morale et l’honneur, la volonté de paix, ne sont l’apanage d’aucun camp. Ils sont un enjeu de chaque instant. Par ses motivations partisanes et partiales, cet « appel à la raison » contribue aux tentatives de boycott et de délégitimation qui visent l’État d’Israël, et il porte gravement préjudice à sa population.

6) Devant les véritables menaces qui visent Israël dans son existence même et qui compromettent les chances d’une paix durable au Moyen-Orient nous entendons constituer un mouvement d’opinion véritablement médiateur au sein de l’Union européenne dont nous sommes les citoyens, qui se propose de défendre et d’illustrer la légitimité de l’État d’Israël dans le cadre d’une véritable paix, et de lutter contre l’antisémitisme qui s’y développe dangereusement.

Nous appelons à signer en masse cette déclaration.


Premiers signataires :

Jean Pierre Bensimon, professeur de sciences sociales, Raphaël Draï, professeur de sciences politiques et de droit, Judith Gachnochi, psychologue, Georges Gachnochi, psychiatre-psychanalyste, Nicolas Nahum, architecte, Georges Elia Sarfati, professeur des universités, linguiste et philosophe, Perrine Simon Nahum, chercheur au CNRS, historienne, Pierre-André Taguieff, directeur de recherche au CNRS, philosophe, politologue et historien des idées, Michèle Tribalat, démographe, Shmuel Trigano, professeur de sociologie politique, directeur de la revue "Controverses".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MU 07/06/2010 14:46





S E C O N D   C O M M U N I Q U E


Cher( e)s ami(e) s signataires de « Raison Garder »,


Espérer n'est pas un vain mot. Nous vous avons relaté dans quelles circonstances et avec quels moyens,
nous vous avons adressé l'appel “Raison garder”.


Notre déclaration a été signée, ce jour, par 10.300 personnes, originaires de très nombreux et lointains pays
(Belgique, Hollande, Autriche, Canada, États-Unis, Macao, Mexico, Caraïbes, Papeete, etc.), laissant loin derrière elle les 6.300 signataires de J
Call, suite à un envol pris dès le 28 avril.


Tous nos signataires témoignent de l’existence d’un mouvement d’opinion puissant.


Parmi eux, se retrouvent:


Dans le domaine académique


155 professeurs d’université
445 enseignants
47 chercheurs


Dans les domaines technologiques et scientifiques


364 ingénieurs


Dans le domaine éditorial


60 écrivains
80 journalistes


Dans le domaine médical


487 médecins et et psychiatres


Dans le domaine juridique


107 avocats


Dans le domaine économique


574 en marketting et gestion


Dans le domaine religieux


28 rabbins
17 pasteurs et prêtres



Notre pétition-sœur en Italie recueille à ce jour 5000 signatures, à l’appel du député au parlement italien Fiamma Nirenstein.


Un comité animé par Georges Elia Sarfati vient de se constituer en Israël où notre position recueille un grand écho.


Nous ne pouvons rendre compte ici de la portée de ce qui nous semble annoncer un tournant de l’opinion et une nouvelle attitude face aux problèmes qui
nous sollicitent.



* * *


Avec ce splendide résultat, nous pouvons estimer avoir réussi à constituer un pôle solide pour défendre nos idées, même si vous avez pu constater le
blackout total de la presse française (1) sur le raz de marée de “Raison Garder”.


Notre reconnaissance va, à ce propos, à des radios libres comme Radio J, des sites comme Primo-info.eu, desInfo.com, france-israël.org, objectif-info.fr, upjf.org, drzz.info, et combien d’autres qui ont répercuté notre
appel.


Cette occultation se déploie à d’autres niveaux: l’Ambassade de France organise ainsi actuellement à Tel Aviv un colloque qui promeut J Call de façon
totalement inéquitable.


Cette réalité profondément troublante nous donne à comprendre qu’il n’est pas possible de baisser la garde maintenant.


***


D'autres échéances, dures, nous attendent. L’antisionisme, primaire ou intellectuel, devient insidieux, comme le démontre ad nauseam le pamphlet de Régis
Debray, dont les promoteurs de J Call se sont faits les relais, de façon stupéfiante. Au nom des droits de l'Homme, toutes sortes de courants veulent faire d’Israël et des Juifs les parias du
“Village global”. Obama veut désarmer Israël au nom d’un pacifisme munichois...


Mais “Israël” est devenu un symbole qui charrie des choix politiques qui dépassent de très loin ses propres limites. L’enjeu qu’il représente draine
toutes sortes d’autres problèmes qui en font un vecteur axial du destin contemporain du monde occidental.


Nous annonçons une conférence publique à Paris avec les initiateurs de Raison Garder


Jean-Pierre Bensimon, Raphaël Draï, Georges Elia Sarfati, Pierre-André Taguieff, Shmuel Trigano


le Lundi 28 juin à 20 h 30
dans les locaux de FIAP Jean Monnet
30 rue Cabanis 75014 Paris


Vu le nombre limité de places il sera prudent de réserver par e-mail à l'adresse


raisongarder@dialexis.org


Signalons que le jeudi 3 juin se tiendra aussi à Jérusalem une conférence de “Raison Garder” (2) et que le 12 juillet aura lieu au Parlement italien
une séance autour de la pétition italienne et de la nôtre, à laquelle nous prendrons part.


***


Un problème d’organisation et de financement se pose à nous car nous, premiers signataires, ne
bénéficions du soutien d’aucune organisation ni de financiers comme c’est le cas pour J Call (jusqu’à l’Union Européenne !).


Il nous faut des ressources, même modestes, qui nous permettront de continuer notre action.


C'est pourquoi nous sollicitons votre participation financière sous forme d'un versement à un compte associatif. Signalez
votre intention par e-mail à l'adresse raisongarder@dialexis.org et nous vous indiquerons en retour les coordonnées du compte. Des reçus CERFA seront délivrés à cette
occasion.


Ces ressources matérielles sont indispensables pour franchir les prochaines étapes. Il importe de
c





Anonyme 09/05/2010 23:28



Sujet :  Réponse d'une Israélienne au " mono-Call de la Raison "


 


 


Appel du coeur d'une israélienne  contre le mono-Call de la Raison




 


A BHL, Alain Finkelkraut et les autres.......Invitation aux amoureux de la paix..





Ou Habitez-vous, Mesdames et Messieurs ? Et de quelle boîte à malices sort la pétition que vous faîtes parler et circuler en votre
nom ? Sinon d’un tour de passe-passe de Messieurs Halperin, Soros, Gerstein et Jeremy Ben-Ami ? Où est passée votre si brillante indépendance d’esprit,
lorsque vous vous laisser ainsi embrigader comme les boy-scouts du nouveau Président Obama ?


Qui servent vos mentors israéliens, comme Elie Barnavi, ancien ambassadeur de mon pays, lorsqu’il appelle à des pressions extérieures sur le
pays qui l’a placé là d'où il peut s’exprimer désormais ? N'y a t-il pas conflit d'intérêt ou double-emploi?


A-t-il, à ce point, pris goût aux dîners des chancelleries qu’il en soit venu à croire que la politique intérieure d’un pays tiers puisse s’y
décider entre soi, sans consultation du peuple ?


Ou, pire, que la paix et la raison pouvaient aussi provenir des caisses de la Fondation Soros, de donateurs iraniens et saoudiens? Est-ce
là toute votre éthique, tout votre droit à un quelconque monopole du cœur qui nous manquerait tant, à nous qui vivons ici ?


Barnavi, Yossi Sarid ont, pourtant, toute latitude de quitter leur exil bruxellois ou américain et venir tenter de convaincre ceux qui
pensent différemment d’eux. L’avenir du pays qui vous semble si cher ne se décide t-il plus qu’à Bruxelles, à Washington et à l'ONU ?


Croient-ils, nouveaux adeptes du coup d'Etat permanent, changer le sens d’élections auquel ils ont eu tout loisir de participer ? Pensent
t-ils que le pays qu’ils défendaient jusqu’alors est peuplé d’hystériques sans la moindre lucidité ni maturité sur leur passé, leur présent et leur avenir ?


Où étiez-vous donc, lorsque d'autres défendaient fièrement la seule démocratie du Moyen-Orient contre les votes unanimes l'assimilant à un
"racisme"? Ou que Goldstone, Travers appellent à sa condamnation unilatérale, sur un pied d'égalité avec un mouvement terroriste, alors que vous connaissez l'éthique qui anime cette armée
parmi les plus morales du monde?


Ou souhaitez-vous surtout diffuser la contamination des mêmes germes de la peste antisioniste sur le Conseil de l'Europe, en croyant
décider de notre sort, ce 3 mai?


Où êtes-vous donc, lorsque le peuple iranien vous appelle à la rescousse, sous les coups des Bassidjis?


 


Qui, surtout, vous donne le droit de me dire ce que je dois faire et ce que je dois penser ?


Si vous pensez à notre place, alors venez aussi vivre à la nôtre et fonder ce « Nouvel Israël » dont se targuent les ONG qui vous
soutiennent pécunièrement ! Mais ne perdez ni votre temps ni leur argent !


Ou étiez-vous pendant ces huit longues années ou mes frêres de Sdérot vivaient dans la terreur ?


Ou étiez-vous lorsque l'on détruisait ma ville Aschkélon et que je vivais terrée comme un rat dans mon abri aux sons mélodieux des sirènes de
la mort ?


Ou étiez vous lorsque l'on m'a enlevé mon père en pleine prière de Kippour pour aller à la guerre ?


Qu'avez vous fait pour interpeller les Arabes et leur dire que le terrorisme est abject et qu'ils doivent cesser leur industrie de haine
?


La honte ne vous étranglera t-elle pas lorsqu'ils chercheront à proclamer leur Etat unilatéral pour poursuivre le conflit sans garantie qu'il
ne se termine jamais, comme vous l'avez fait pour le Kosovo? 


Que dites-vous aux Palestiniens qui apprennent à leurs enfants avec votre argent, la haine et rien que la haine ? Où sont vos programmes
éducatifs pour ces déshérités de l’esprit que vous croyez défendre ? Où sont vos auxiliaires pédagogiques, ô vous, Messieurs les grands professeurs de Normale Supérieure, gens de
lettres et Académicien, hommes cultivés, invités des salons mondains et des plateaux télévision ? Si géniaux ingénieurs des ponts et chaussées entre les peuples!


Qui êtes-vous pour soutenir le mensonge du mythe d'un peuple palestinien unifié, déclanisé, porteur d’institutions viables, comme par
génération spontanée ? Quand vous enterrinez le mensonge historique de "territoires occupés", lorsque l'OLP s'est substituée à la Jordanie, en s'appuyant sur le
renoncement officiel du Royaume Hachémite, en juillet 1988, à la souveraineté sur la Cisjordanie, lors de la 1ère Intifada?


Qui a poursuivi sans répit l’illusion que les élections de 2006 à Ramallah, des forces démocratiques, à tout le moins conciliantes, sortiraient
des urnes par enchantement, sans que personne ne se soit donné la peine d’éduquer ce peuple à la cohabitation avec d’autres ? - Nous seuls, et non vous, en l’occurrence -.


N’est-ce pas ce même maître américain du Département d’Etat, qui a refusé d’entendre les voix de Nathan Sharansky et de tant d’autres, pour
promouvoir, sans l’avoir voulu, une maj





L'an prochain à Tel Aviv

L'an prochain à Tel Aviv

Mon premier Roman

En vente ici

Format

Recherche

Nuage de tags

L'an prochain à Tel Aviv

Achetez en ligne mon premier roman

Format