Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 11:24

Ces articles ont été écrits pour la newsletter et le site www.israel-infos.net.

Pour des raisons techniques, la newsletter n'a pas pu paraître le 8 juillet.

Avec autorisation nous les reproduisons 15 jours plus tard, le 23 juillet.

La date du 8 juillet ci-dessus correspond à la date où ils auraient dû paraître. La magie de l'informatique fait que nous pouvons changer la date à notre guise.

 

 

L'AP en crise financière

 

Salam-Fayyad.jpg‘‘Notre crise financière ne signifie pas que nous ne sommes pas prêts pour un Etat’’. C’est ce qu’a déclaré en substance Salam Fayyad, le premier ministre de l’Autorité palestinienne. Le numéro deux de l’AP s’en est pris directement aux pays arabes qu’il accuse de ne pas avoir tenu leur promesses de dons. Seuls 331 millions de dollars sur les 970 promis au total auraient été versés.

 

Une situation ironique selon lui, qui intervient alors même que le gouvernement de l’AP a réussi à réduire sa dépendance envers l’étranger, de 1.8 milliard de dollars à 970 millions. Une crise financière qui a également amené l’AP à ne payer qu’une moitié de salaire à ces fonctionnaires le mois dernier.

 

Le secrétaire général de l’OLP Yasser Abed Rabbo a jugé la crise financière ‘‘sans précédent’’ et s’en est également pris aux pays arabes. Il a déclaré à la radio de l’Autorité palestinienne que ‘’les palestiniens étaient surpris de l’échec des pays arabes pour les aider’’.

 

Lui aussi reste convaincu néanmoins que ces difficultés ‘‘ne font peser aucun doute sur [leur] préparation à l’établissement d’un Etat’’, il ajouté qu’il restait persuadé qu’on ne pouvait pas compter sur des négociations ‘’pour mettre fin à l’occupation parce qu’Israël ne veut pas de négociations’’.

 

 

 

Israël et la Chine

 

Chine.jpgLes relations entre Israël et la Chine se renforcent de plus en plus. Et ce dans tous les domaines : dans la haute technologie, les services militaires, les échanges académiques et le savoir-faire relationnel.

 

Selon Carice Witte, directrice – exécutive de SIGNAL, un réseau académique sino-israélien, les initiatives pour resserrer les liens entre les deux pays viennent aussi bien de Beijing que de Jérusalem, car les deux pays pensent avoir beaucoup à gagner dans leurs relations. Selon les observateurs l’émergence de la Chine comme puissance mondiale accroit son intérêt envers le Moyen-Orient où elle perçoit Israël comme un acteur majeur. La Chine est devenue le pays avec lequel les relations académiques et universitaires sont le plus développées en Israël. Selon Witte, les Chinois s’intéressent également à la façon dont les Juifs ont su faire connaître la Shoah au monde entier, ainsi qu’à leur gestion des communautés juives dans le monde. La Chine voudrait s’en inspirer pour faire connaître le massacre de Nanjing par les Japonais en 1937, et pour mieux gérer leurs relations avec la diaspora chinoise dans le monde.

 

Les échanges entre Israël et la Chine ont progressé de 28% dans le premier quart de l’année, comparé à 2010. Et même si la chine ne recouvre encore que 4% des exportations israéliennes, les experts avancent que le commerce qui atteint la Chine via des pays tiers est immense. Les deux pays ont établi des relations diplomatiques en 1992 mais leurs échanges en matière de défense ont longtemps été tenus secrets et surtout limités par les Etats-Unis. En 1999 par exemple, un contrat de 1.2 milliard de dollars pour un système de radar et des drones a été bloqué par les Etats-Unis et Israël a dû payer 300 millions de dollars de dédommagement à la Chine.

 

Malgré ce difficile et complexe triangle Etats-Unis – Israël – Chine, selon Ilan Maor, ancien consul – général israélien à Shangaï, devenu consultant dans le commerce avec la Chine, ‘‘beaucoup peut être fait sans alarmer les Etats-Unis ou causer des dommages à leurs intérêts’’. Israël contribue également au développement des manufactures chinoises et d’autres nombreux domaines. Ehoud Barak était en Chine en juin, dimanche dernier le ministère israélien des échanges et du travail a signé un pacte avec la commission chinoise du développement et de la réforme nationale, qui permettra aux officiels israéliens de mettre en place une très proche collaboration avec le corps des plans économiques chinois. En somme, on ne compte plus les petits mais multiples événements qui attestent d’un renforcement des relations bilatérales entre Israël et la Chine.

 

 

Menaces sur le rabbin du Kotel

 

Shmuel-Rabinovitch.-rabbin-du-kotel.jpgLe rabbin Shmuel Rabinovitch, responsable du Kotel, le mur occidental ou mur des lamentations, a été attaqué à plusieurs reprises ces derniers jours et menacé régulièrement par téléphone ces derniers mois. ‘’Si tu nuis à la terre d’Israël, tu le paieras’’ auraient lancé ses assaillants. Ce dernier mois des individus ont jeté des pierres contre sa voiture, dont les roues ont également été crevées.

 

Selon les responsables de l’affaire, ces attaques proviendraient de groupes radicaux d’habitants d’implantations juives qui s’opposent à ses activités sur la tombe de Rabbi Shimon Bar Yochaï sur le Mont Méron, dont le site avait été l’objet de controverses, ainsi qu’à sa gestion de la rénovation de la tombe de Joseph à Hébron.

 

Dans le passé le rabbin Smuel Rabinovitch avait été également l’objet d’attaques d’une faction ultra-orthodoxe extrémiste nommée Eda, alors qu’il quittait la maison du rabbin Yosef Shalom Elyashiv.

 

Sur la base de l’évaluation de la situation par la police, le bureau du premier ministre, dont dépendent les fonctions du rabbin, lui a assigné un garde du corps et en assure les frais.

 

 

 

Problème de l'eau au moyen orient

 

eauUn groupe d’études consacré à la ‘’coopération transfrontalière dans la gestion des bassins d’eaux’’ s’est transformé en un rien de temps en une véritable bataille politique. Le 5 juillet s’est tenu à Tel Aviv, dans le cadre de la 15e exposition de la compagnie Cleantech, une conférence réunissant des experts d’Israël, de Jordanie et de l’Autorité palestinienne. ‘’L’eau est un droit fondamental humain, on ne devrait pas l’utiliser comme une arme contre l’humanité’’ a déclaré Nader al-Khateeb, ingénieur des eaux et de l’environnement.

 

Il nous faut ‘’un système régional qui puisse gérer toutes les ressources d’eau’’ pour Israël, l’Autorité palestinienne et la Jordanie, a indiqué Shimon Tal, président de l’Association israélienne de l’eau. La consommation d’eau est aujourd’hui de 280 litres par jour par personne chez les Israéliens, 145 chez les Jordaniens et 60 parmi les palestiniens, soit 40 litres de moins que les standards, a indiqué Khateeb. La situation est préoccupante ont-ils précisé.

 

Les participants se sont efforcés tant bien que mal de ne pas entrer dans des considérations politiques. Amjad Aliewi un ingénieur palestinien en eaux a encouragé une plus grande coopération avec la Turquie et l’Egypte. Il a également insisté sur le recyclage des eaux usées, rappelant que celles de l’AP polluaient également Israël. Shimon Tal, quant à lui, a proposé de faire parvenir l’eau désalinisée de Hadera vers la Samarie puis la Judée, en la mélangeant aux ressources aquifères pour résoudre la pénurie de la région.

 

Face à toutes ces difficultés Tal a lancé ‘’Jusqu’à l’accord final, commençons par faire ce que nous pouvons.’’

 

 

Des grandes vacances plus courtes dès l’année prochaine

 

Guidon SaarLe ministère de l’éducation et son ministre, Guidon Saar, n’entendent pas baisser les bras. Si les pourparlers avec l’Association syndicale des enseignants débouchent sur un accord rapidement, la décision pourrait être prise d’ici quelques jours. Il s’agirait de réduire les grandes vacances des enfants de sept jours. L’école reprendrait donc fin août et les sept jours de vacances perdus seraient rattrapés aux vacances de Souccot, de Hannoucah et de Pessah.

 

On se souvient que le projet du ministre avait été échoué au mois de mai du fait de l’opposition radicale des parents qui avaient déjà prévu leurs réservations de vacances, et surtout suite à un vice de forme juridique concernant les jours de congés des enseignants. Ces derniers, qui ne sont pas opposés au projet sur le principe, ont déjà indiqué que la réforme doit intervenir une année entière avant son application. Le ministère entend cette fois éviter les erreurs commises précédemment et prendre toutes les précautions nécessaires. Le ministre a souhaité que les avancées du projet restent discrètes pour éviter de déclencher des protestations. Le projet sera aussi discuté avec les responsables des jardins d’enfants. La réforme pourrait être appliquée dès l’année 2011 – 2012, l’éventuelle protestation parentale devrait être limitée compte tenu du fait que les grandes vacances ont déjà commencé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'an prochain à Tel Aviv

L'an prochain à Tel Aviv

Mon premier Roman

En vente ici

Format

Recherche

Nuage de tags

L'an prochain à Tel Aviv

Achetez en ligne mon premier roman

Format