Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 11:03

 

Par Misha Uzan

http://mishauzan.com

 

 

Voilà un mois que je reste chez moi. Je ne fais rien. Je pense, je réfléchis, je cherche. Je suis pourtant un spécialiste mais là, je cale. Je suis un terroriste. Un vrai de vrai. J’ai travaillé pour les plus grands : le Hezbollah, le Hamas, l’OLP, j’ai conseillé l’IRA, j’ai même travaillé pour Ben Laden. Avec lui j’avais un bon emploi. De l’Afghanistan au Maghreb en passant par Londres et New York c’était vraiment un boulot sympa. J’ai formé des hommes au pilotage d’avions, à la fabrication de bombes, au tir à la Kalachnikov. Le terrorisme mondial c’était l’idée du siècle. C’était la mienne et je n’en suis pas peu fier.

Ben LadenJe suis chercheur. Chercheur en terrorisme. Je cherche les meilleurs moyens de terroriser. Lockerbie c’était moi, l’Ouganda c’était moi, le 11 septembre c’était moi. Dans les laboratoires de recherche en Occident, chez ces chiens de Croisés, on fait progresser la technique, moi je fais progresser le terrorisme.

Mon père, que son nom soit loué, était chercheur lui aussi. Il a pratiqué les colis et les voitures piégés, la guérilla aussi. Il fut fedayin pour Arafat. Quel grand homme cet Arafat ! Mon père lui a inspiré l’idée des détournements d’avion dans les années 70. Tandis que d’autres le conseillaient en diplomatie — qu’il menait de front avec le terrorisme —, mon père était son meilleur expert en terrorisme. Moi-même, peu après mon diplôme de terroriste, mon BA à Riyad et mon MA à la grande université du Caire, j’ai voulu travailler pour Arafat. Mais avant cela, moi qui n’avais encore eu aucune véritable expérience professionnelle dans le domaine, j’ai souhaité m’entourer de l’atmosphère adéquate. Dans la Silicon Valley, près de San Francisco aux Etats-Unis, on dit que les industries de pointe sont si nombreuses et si concentrées que l’air est différent, qu’il y flotte une ambiance propre à l’innovation technologique. La région de Tel Aviv en Israël profite du même phénomène. Que la force d’Allah s’abatte sur eux tous ! Je voulais moi, profiter d’une région où régnait une atmosphère de terrorisme : une terrorism valley comme je l’appelais. J’ai d’abord pensé faire un stage en Lybie. Mon père avait travaillé pour Khadafi à sa grande époque. Lockerbie était pour nous tous digne de figurer dans les livres scolaires du jeune terroriste. Mais j’ai vite compris que Kadhafi ne serait plus une assez bonne école. Je ne me suis pas trompé. Je suis donc parti pour le Liban. C’était l’époque des attaques quasi-quotidiennes contre Israël. L’entité sioniste était au sud-Liban et nous, au Hezbollah, nous l’avons fait reculer. Ehoud Barak, ancien chef d’Etat-major d’Israël — le plus gradé de l’histoire d’Israël, disaient les Juifs —, a cédé devant notre force. Dans les années 2000 j’ai travaillé pour Ben Laden, que son âme repose en paix. Jeter des avions contre des tours fut notre plus bel ouvrage. Avec Arafat et Abu Nidal, nous avions déjà essayé contre Israël ; malheureusement leur service de sécurité aérienne était trop performant. Contre ces cochons de juifs, pendant des années, notre arme fut l’attentat-suicide. Dans l’absolu c’est la meilleure arme qui soit : une perte de notre côté à chaque explosion, mais la garantie de toucher l’ennemi. Trop de colis piégés du temps de mon père avaient été interceptés. Avec l’attentat-suicide, les Israéliens avaient beau mettre des agents de sécurité à chaque entrée de centres commerciaux et de magasins, même repérés nous nous faisions exploser en tirant sur notre ceinture. Combien de bons amis à moi sont morts en martyrs !

 

Et puis Sharon nous a construit ce mur. Le mur de protection ou de sécurité, affirment les sionistes. Une plaie pour nous, un scandale ! Une atteinte aux Droits des terroristes ! Sharon a tué beaucoup des nôtres à Djénine, puis Tsahal a pénétré à nouveau dans nos camps d’entraînement, ceux qu’Arafat en grand stratège avait su obtenir et qu’il avait fait financer par l’argent de l’Union européenne. Quel génie cet Arafat ! Avec ce mur et cette lutte antiterroriste perpétuelle, les check-points, les contrôles et les agents du Shin-Beth, il fut plus difficile de travailler. 97% de nos tentatives d’attentats-suicide sont mortes dans l’œuf. Il me fallait trouver autre chose.

Nous étions prêts à travailler plus, pour plus de morts !

Nous avons donc repris les attaques à l’automatique aux postes-frontières. J’ai aussi pensé à d’autres méthodes. A Jérusalem j’ai moi-même mis au point l’attentat à la voiture. Faute de pouvoir faire passer des bombes, il suffisait de pénétrer au cœur d’une ville israélienne sans arme et de foncer sur les passants. L’opération fut un succès, la première fois. Mais très vite Israël a limité notre action en contrôlant mieux ses routes. Et puis avec tous ces soldats, au troisième attentat notre homme s’est fait tirer dessus avant de toucher qui que ce soit. J’ai encore pensé à un attentat au camion. C’est plus gros et ça fait plus de dégâts.

 

hamas en tenueEnfin ma plus grande invention, ma plus grande innovation, ce fut l’attentat à la roquette. Roquette-Grad, roquette-kassam, mini-roquette, depuis un camion, sur un scooter, à la main, nous pouvions toucher le sud d’Israël de n’importe où dans la bande de Gaza. Dès que notre roquette était lancée nous nous subtilisions dans la nature. L’aviation israélienne ne pouvait pas intercepter le lanceur. Il lui fallait pour nous répondre, détruire les structures d’entraînement de nos hommes, nos bureaux, nos postes, et donc faire beaucoup plus de dégâts, plus de morts et s’attirer les foudres de la « communauté internationale », cette bonne copine. Pour qu’Israël soit encore plus condamné nous placions toujours nos bureaux au milieu des civils, dans les maisons, les hôpitaux, les mosquées. Après L’Intifada 2, nous avons remporté une autre guerre médiatique. Pendant huit ans nous avons bombardé Sdérot et d’autres villes du sud d’Israël, jusqu’à Ashkelon et même Beer Sheva, et Israël n’a presque pas bougé. C’est ma plus grande réussite personnelle de terroriste. En 2006 j’ai été rappelé au Liban. Le Hezbollah avait besoin de moi pour bombarder tout le nord d’Israël, préparer les planques pleines de civils, fournir des scooters, des petites bagnoles, j’étais devenu l’homme en vogue. On m’appelait Rocket man et dans nos planques nous chantions Elton John. Puis avec la deuxième guerre du Liban, notre stock de roquettes a commencé à s’amenuiser, alors je suis retourné au sud. Au passage nous accompagnions nos actions de kidnappings de soldats israéliens, un moyen toujours efficace mais difficile à réaliser. On a réussi au Liban, on a réussi à Gaza. Gilad Shalit est toujours chez nous. L’opération israélienne « Plomb durci » ne nous a que relativement retardé, très vite nous avons repris les tirs, car on n’arrête pas une méthode qui gagne.

 

Néanmoins, chaque fois qu’Israël a liquidé un important stock d’armes, nous avons dû avoir recours à d’autres méthodes. En 2009 j’ai pensé au terrorisme par la mer. Pour les bateaux de guerre nous avons laissé ça aux Iraniens, nous notre truc, mon truc, mon idée, c’était la bombe de mer. En plaçant des explosifs dans des tonneaux que nous faisions passer par la mer, depuis la bande de Gaza, nous voulions terroriser les plages. Nous sommes remontés jusqu’à Ashkelon, Ashdod et la plage de Palmahim près de Tel Aviv. Mais la marine israélienne a repéré les bidons, rien n’a fonctionné. Alors nous avons repris les bonnes méthodes, un peu d’attentats à la voiture et surtout les roquettes.

 

Mais aujourd’hui Israël a mis en place son dôme de fer, à Beer Sheva et à Ashkelon, et cette machine perfectionnée nous empêche de toucher les Juifs où qu’ils soient, en interceptant les roquettes dans leur course. Les Juifs mettent en place un vrai mur de fer, comme l’a prôné leur penseur Vladimir Ze’ev Jabotinski. Ils ont construit un mur au sol, ils ont bloqué la mer et voilà qu’ils nous bloquent par le ciel. Comment être un bon terroriste dans ces conditions ?

 

Depuis le dôme de fer, bouclier neutralisant presque toutes nos roquettes, la Ligue arabe, notre bonne amie qui sait combien il est important de faire perdre cet avantage à l’armée sioniste, a réclamé qu’Israël ne puisse plus survoler la bande de Gaza. Sans succès jusqu’à présent.

 

C’est pourquoi mes amis, j’en appelle à votre compréhension, à votre aide ! Vous la « communauté internationale », donnez-nous notre droit au terrorisme. Votre aide par flottilles de pacifistes terroristes — une idée que j’aurais dû avoir — nous est précieuse mais insuffisante.

 

Nous prévoyons prochainement, peut-être, une grande Déclaration des Droits du terroriste, pour en finir avec cette mascarade de la lutte anti-terroriste, en finir avec cette honteuse discrimination professionnelle.

 

J’en appelle aux économistes, moi terroriste je suis aujourd’hui au chômage, par la faute d’Israël. Moi aussi je subis la crise de la répression des Bush, Sharon, et même Sarkozy et Berlusconi. Seul, sans Khadafi, sans Saddam Hussein, sans Ben Laden, ces amis que j’ai perdus et que je pleure. Il y a deux mois j’ai trouvé un emploi — intérimaire — auprès de Bachar El Assad, en Syrie. En nous inspirant du Mavi Marmara, nous avons ensemble préparé le terrorisme pacifique par voie terrestre. Des centaines de Syriens ont couru vers la frontière israélienne, sans armes. On aurait cru les invasions arabes, celles qui ont suivi la mort du prophète. Nous avons alors surpris les Israéliens, c’étaient les jours qui ont suivi la commémoration de la Nakba (l’indépendance d’Israël). Puis nous avons recommencé quelques semaines plus tard, le 5 juin, le jour de la commémoration de la Naksa du 5 juin 1967. Malheureusement ce fut moins performant. Tsahal a empêché nos hommes de passer. Et Bachar m’a renvoyé.

 

Alors depuis je reste chez moi, et je cherche. Expert terroriste au chômage, je vous en prie, aidez-moi !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BobbyFR94 27/07/2011 20:31



Bonjour misha,


 


Précisément, je pense à toutes les personnes qui ont perdu un ou des proches en Israël, par la faute d'un taré de dieu !!


Je n'ai pas lu tous tes articles, mais je vais revenir sur ton blog...


L'europe, surtout les peuples, ignore ce que tu sais, ce que beaucoup de Juifs et d'Israéliens savent, à savoir le fait d'avoir pris la mesure du danger ISLAMIQUE ...


Je t'invite à regarder cette vidéo que j'ai monté à partir de preuves indiscutables sur la flotille de GAZA 2010 :


http://www.youtube.com/watch?v=G1yTejMDHEk&lc=ZDthziNC9X5QYodo0GEYZMT_pHfviA_9KxwV0CTZs-4&feature=inbox


 


Voir ce lien que j'ai découvert hier, sur une parodie de la chanson de M JACKSON " Heal the world ", ici transformé en " We con the world " nous convaincquons le monde (que GAZA est une victime
...) - très bien interprété, et surtout, très bonnes paroles qui disent la vérité sur GAZA...


 


Voir la parodie de l'oeil du tigre - Rocky III - par double take ici sur mon autre chaîne :


http://www.youtube.com/user/Roger94000?feature=mhee#p/a/f/0/1hjuxzPtHxo


Bien vu le foutage de gueule sur al quaeda !!


 


A bientôt Misha, amicalement, Robert


 



MU 27/07/2011 23:38



Excellent la vidéo en chanson, je la mets sur le blog, je vais voir l'autre ensuite.



BobbyFR94 26/07/2011 21:54



Bonjour misha:


 


Très bon article, à prendre évidemment au second degré, mais je comprends qu'il puisse choquer certaines personnes, notamment tes coreligionnaires, surtout les plus anciens...


 


J'ai lu ton dernier article sur ces histoires de tentes à Jérusalem, et je dois dire que je partage ton point de vue sur le nombre d'enfants que l'on fait, et tes comparaisons avec les
NAZISLAMISTES, enfin leurs " us et coutumes " sont pertinentes ...


 


Ceci étant, je t'invite à lire un article que j'ai écrit, et je suis en train de penser à la suite, car, malheureusement, de nouveaux éléments sont apparus, et c'est enocre plus noir que je ne le
pensais :


http://www.legaulois.info/2011/01/lhorrible-verite-sur-les-nouveaux.html


 


N'hésites-pas à me laisser un commentaire sur cette page, ou à me répondre :-)))


 


 


Amicalement, Bobby


 



MU 26/07/2011 23:08



Merci.


Je vais lire ton article.


Par contre je n'ai pas compris pourquoi l'article sur les terroristes peut choquer mes ''coreligionnaires''? Autant que je sache ils ne sont pas concernés par le terrorisme islamique, sauf en
tant que victime. Est-ce que c'est ça que tu voulais dire?


Par contre j'ai d'autres articles qui ne font pas l'unanimité effectivement. Il faut bien secouer tout le monde.


Amitiés.



bonne cause 24/07/2011 09:35



Je viens de decouvrir votre blog - par une visite interposee sur le site "riposte laique", et j"ai tout de suite eu un coup de coeur. J'ai lu quelques uns de vos articles avec lesquels je me
suis parfaitement sentie en accord, et qui surtout avaient l'art d'exposer clairement des situations qui le sont beaucoup moins. Quant a celui d'aujourd'hui, c'est une 
parodie  tres reussie, a l'humour grincant, qu'il faut evidemment prendre au deuxieme degre -  de l'etat d' esprit  du terroriste de profession et de ses difficultes
quotidiennes. Bravo. Je me suis surprise a sourire en le lisant.


Dans l'attente de vos prochaines cogitations!



MU 24/07/2011 11:11



Merci, c'est très gentil.


Inscrivez-vous à la newsletter si vous voulez être facilement informée des articles.


Cordialement.



Robert 24/07/2011 00:31



Assez mauvais comme article, pardon.


Cela m´étonnerait que ce "terroriste" pleure la mort de Saddam : jamais les massacreurs aveugles n´ont été aussi occupés en Irak que depuis la fin du régime baasiste.


Idem pour Bush : il a été le meilleur sergent recruteur d´Al Qaïda.


Berlusconi, je vois pas trop :)



MU 24/07/2011 01:23



Ah oui, vous pensez.


Je crois que vous ne comprenez pas la lettre de l'article.


Ce terroriste cherche avant tout à tuer, lutter contre Israël et l'Occident. Et Saddam a été très bon là-dedans. La fin de Saddam a entraîné la voie vers un régime qui ne devrait pas lui plaire.


Quant à Bush, il est celui qui a déplacé la guerre contre le terrorisme en dehors d'Occident. On devrait arrêter de le critiquer aveuglément et réfléchir à ce qu'il a entrepris, et sans doute
entraîné.


Enfin Berlusconi, comme Sarkozy, à moindre niveau, ont au moins parlé un peu plus durement contre les ennemis de la démocratie, et c'est pour cela qu'il les hait.


Je crois qu'il faut prendre compte la différence que fait un islamiste entre un musulman et un infidèle, même s'il classe les musulmans entre bons et mauvais musulmans.


Enfin quant à savoir si un même chercheur en terrorisme a pu servir autant d'hommes, c'était plus pour la forme littéraire et la dénonciation de mouvements qui se ressemblent par la recherche de
la mort, plutôt qu'autre chose.


Cordialement.



LINTELOLO 22/07/2011 11:59



GENIALISSIME ARTICLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



L'an prochain à Tel Aviv

L'an prochain à Tel Aviv

Mon premier Roman

En vente ici

Format

Recherche

Nuage de tags

L'an prochain à Tel Aviv

Achetez en ligne mon premier roman

Format