Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 17:58

 

Eric Zemmour, Mélancolie française, Paris : Fayard Denoël, 2010

 

 Eric-Zemmour.-Melancolie-francaise.jpg

 

Par Misha Uzan

 

http://mishauzan.over-blog.com

 

 

 

"Si vous n'êtes romain, soyez digne de l'être." "A Rome, fais comme les Romains". Assimilation et non pas intégration. "Vous écrivez moins bien que Chateaubriand, mais on en est tous là".

 

 

On commençait à connaître un peu ces phrases répétées presque tous les samedis par Eric Zemmour sur France 2. On peut l'écouter encore à la radio sur RTL dans Z comme Zemmour ou sur i télé dans Ca se dispute.

 

 

eric ZemmourDevenu un personnage public, un chroniqueur célèbre, un journaliste politique de renom, un intellectuel, Zemmour a publié l'an dernier sa Mélancolie française, le livre de sa vision de l'histoire française. Son "meilleur livre" a dit Christophe Barbier de L'Express à sa sortie. Je dirais plutôt le plus abouti. Mais pour le simple plaisir de la lecture, je conseillerais plutôt petit frère.

 

 

 

Eric Zemmour fait la preuve ici de ses connaissances étendues et précises, et démontre sa capacité à avoir une vision d'ensemble sur l'histoire de la France. D'en avoir sa propre lecture. Il en a plus ou moins une perception de gaulliste indépendant, mais de gaulliste intellectuel, ce qui diffère de l'héritage du gaullisme en politique, aujourd'hui l'UMP, qui a trahi la plupart des principes de De Gaulle. Pour le pire et pour le meilleur, chacun jugera.

 

 

 

L'ouvrage assomme le lecteur à ses débuts, ce qui ne le rend pas toujours passionnant. En prenant la position du grand intellectuel qu'il rêve d'être, Zemmour prend le risque de perdre le lecteur, largué par les nombreux éléments d'histoire tels qu'il a choisis de les montrer. Au moyen-âge, à la Renaissance, qui ne sont pas toujours les périodes les mieux connues.

 

 

 

On préférera donc certains chapitres à d'autres. "Le maréchal" et "Le général" m'ont paru être les plus percutants. Il y a beaucoup d'éléments qui mériteraient de faire l'objet de développements. Dans l'ensemble Zemmour réussit le pari d'être surprenant, brillant et de prendre à contre-pied tous les clichés et toutes les considérations habituelles. Sa thèse d'une France hantée par l'image de l'Empire romain, imitée par l'Allemagne (Le Saint Empire romain germanique), et agressée, gênée, mais battue par sa Carthage (l'Angleterre) est scientifiquement efficiente et crédible. Elle est en soi intéressante.

 

 

 

Enfin, d'un point de vue normatif, j'aurais pour principale critique le fait que sa conception du monde paraît parfois trop franco-centrée, en tout cas trop favorable à un modèle français qui échoue face à la mondialisation, un modèle trop statique, trop idéaliste parfois, trop naïf, qui se maintient peut-être dans une vision traditionnelle, et qui ne paraît pas toujours être le meilleur. Sans tomber dans l'anti-américanisme, on sent toutefois comme une opposition anthropologique dans l'esprit d'un défenseur de la nation française et de sa grande histoire comme Zemmour, et l'esprit libéral anglais, puis américain.

 

 

 

Telle est l'impression générale qui ressort de ce livre, plusieurs semaines, déjà, après l'avoir lu. Mais c'est un livre qui, je crois, mérite sa place dans une bibliothèque et mériterait aussi d'être ressorti au cours des discussions de famille et d'être relu, entièrement, et par morceaux.

 

.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by MU - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Renée 26/11/2011 16:40


passage rapide vu mes soucis mais pensées

MU 27/11/2011 12:50



Bon courage



L'an prochain à Tel Aviv

L'an prochain à Tel Aviv

Mon premier Roman

En vente ici

Format

Recherche

Nuage de tags

L'an prochain à Tel Aviv

Achetez en ligne mon premier roman

Format